Mediaterre

Le PAM augmente fortement ses achats locaux auprès des petits producteurs agricoles pour soutenir l'économie locale au Niger



  • La cérémonie s’est déroulée à Sokorbé dans la Région de Dosso, en présence du Haut-Commissaire à l’Initiative 3N (Les Nigériens Nourrissent les Nigériens), du Représentant de la FAO (Organisation des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture), du Représentant du PAM ainsi que des autorités régionales et locales.

    4000 tonnes de vivres, contre 1780 tonnes en 2014, seront achetés aux petits producteurs à travers 69 organisations paysannes pour près de 3,5 millions de dollars (plus de 2 milliards de francs CFA), afin de stimuler l’économie locale.

    « L’objectif est de contribuer au renforcement de la résilience des petits producteurs vulnérables et à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle de manière durable.» a déclaré Benoit Thiry, représentant du PAM au Niger. « A travers ces achats, le PAM permet ainsi aux petits producteurs, en particulier les femmes,  d’accroitre leur production agricole en leur garantissant un marché et un prix rémunérateur et de devenir ainsi des acteurs plus compétitifs sur le marché local.»

    Le PAM, par son expertise en  logistique, en  analyse des marchés, en réduction des pertes post-récolte et surtout avec son pouvoir d’achat de vivres, crée des débouchés économiques pour la production locale au Niger, notamment dans le cadre du programme « Achats des Africains pour l’Afrique (PAA Africa – Purchase from Africans for Africa) soutenu et inspiré par l’expérience brésilienne.

    Ainsi, les denrées achetées (céréales, légumineuses) auprès des petits producteurs membres d’Organisation paysannes bien structurées permettent d’approvisionner les programmes d’assistance alimentaire du PAM, notamment les cantines scolaires.

    « De plus, en favorisant les circuits courts de production-consommation, les achats locaux favorisent la participation communautaire et son autonomisation économique, laissant entrevoir une manière concrète et durable de stratégie de sortie des interventions du PAM » a continué  Benoit Thiry.

    D’autres impacts de ce programme ont été constatés tels que la réduction de la migration des hommes et  le développement d’activités génératrices de revenus.

    L’activité est mise en œuvre depuis 2012, sous la direction du Gouvernement nigérien à travers le Haut-Commissariat à l’Initiative 3N et en partenariat avec la FAO qui fournit des engrais, des semences et une assistance technique et organisationnelle aux Unions pour améliorer le rendement des petits producteurs agricoles.

    Le PAM soutient également le gouvernement dans l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies nationales d’achats locaux aux petits producteurs notamment pour l’alimentation scolaire et pour une mise à l’échelle de cet outil efficace de développement local.

    Le PAM achète de plus en plus de vivres auprès de petits producteurs, de 790 tonnes en 2012 à 4000 tonnes en 2015.

    Avec le soutien de la communauté des donateurs, le PAM au Niger entend renforcer davantage dans les années à venir sa capacité à accroître l'approvisionnement alimentaire local à travers le renforcement des associations de petits agriculteurs et de leur production agricole.

    Communiqué de l'ONU

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0