Mediaterre

L'expérience des classes inclusives au Burkina Faso



  • Au Burkina Faso, une classe inclusive est une classe dont les enseignants ont reçu une formation spécialisée assez conséquente pour recevoir des enfants handicapés légers et sévères avec ceux non handicapés (entendant et non entendant; voyants, malvoyants et non voyants ; déficients intellectuels et dits normaux ; etc.).

    L’inclusion scolaire se fait sous diverses formes selon les structures et les circonstances : sous la formule qui passe par les Classes transitoires d’Inclusion Scolaire (CTIS) qui durent 2 ou 3 ans selon le cas, avant que l’enfant n’accède au CE1 ou au CE2 inclusif ou sous la formule qui inclut directement l’enfant au CP1.

    Exemple : les enfants du Centre d’Education et de Formation Intégrée des Sourds et des Entendants (CEFISE) apprennent ensemble à partir de la classe du CE1 avec un maitre formé en Langue de signes. Au niveau du public, quatre écoles de la circonscription d’éducation de base de Tanghin Dassouri Application A, Boulsin, Tanghin et Ouansoa reçoivent les enfants déficients auditifs depuis décembre 2005. La première promotion a franchi brillamment ses examens scolaires avec un taux de succès de 91,66% pour cent soit 11 sur 12 candidats déficients auditifs présentés à la session de 2012 au certificat d’études primaires (CEP

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0