Mediaterre

Burkina Faso : Symposium sur l'éducation inclusive



  • « L'éducation inclusive, un défi pour bâtir une société plus inclusive », est le thème autour duquel, les partisans au symposium sur l'éducation inclusive ont réfléchi, les 16 et 17 novembre 2016, à Tougan dans la province du Sourou. Ce conclave organisé par la Direction de la promotion de l'éducation inclusive, des filles et du genre (DPEIFG) avait pour objectif de contribuer à la promotion de l'éducation inclusive, dans cette partie du Burkina Faso. D'où l'invite de tous les acteurs à une synergie d'actions pour la scolarisation des enfants en situation de handicap et des enfants vulnérables et/ou marginalisés du Sourou.

    Pour le haut-commissaire de la province du Sourou, Nouzélé Kafando, malgré les actions entreprises en faveur des enfants en situation de handicap et des efforts convergents des partenaires du ministère en charge de l'éducation pour lutter contre la marginalisation, la vulnérabilité et l'exclusion scolaire, des inégalités d'accès aux systèmes éducatifs persistent. C'est pourquoi, le premier responsable en charge de l'Education au Sourou (DPENA), Karfa Ferdinand Boni, a souhaité que chacun contribue à la sensibilisation tout en jouant sa partition pour que les enfants vivant avec un handicap puissent jouir de leurs droits. Abondant dans le même sens, le représentant de l'UNICEF, Georges Kafando, a dit que son institution est un partenaire financier du ministère en charge de l'éducation et est prêt à poursuivre le combat pour un accès équitable à l'éducation conformément au programme des autorités de l'Etat burkinabè.

    Des communications suivies d'échanges ont été au cœur du symposium. Celles-ci ont permis de faire l'état des lieux de l'Education inclusive(EI) en général, des Elèves en situation de handicap (ESH), et des Enfants handicapés (EH) dans la province du Sourou. Elles ont également permis, d'apporter une clarification de certains concepts et les typologies liés à l'EI, de recenser les difficultés liées à sa promotion, les causes, et les obstacles tout en proposant des actions pour promouvoir la scolarisation des ESH et/ou de vulnérabilité dans leur commune. Au nombre des difficultés recensées par les participants dans la mise en œuvre de l'EI, l'on retient, entre autres, l'absence de données fiables sur l'EI, la lenteur dans l'adoption de la stratégie nationale de développement l'éducation inclusive (SNDEI), la faible contribution financière du ministère pour la promotion de l'EI, la non prise en compte de l'EI dans les Plans communaux de développement (PDC), l'insuffisance de mesures fortes pour l'employabilité des personnes vivant avec un handicap, le coût élevé du matériel pour l'EI, la mobilité des acteurs formés.

    Par ailleurs, selon le recensement général des enfants handicapés (RGEH) de 2013, la province du Sourou compte 1 959 enfants en situation de handicap. La commune de Tougan en enregistre le plus grand nombre, de la région avec 302 cas. Aux termes du symposium, les participants ont pris l'engagement d'être des relais auprès de leurs structures afin que l'Education pour tous(EPT) soit une réalité dans la province du Sourou.

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0