Ecoles satellites et centres d'éducation de base non formelle (ES/CEBNF) : Bilan et les perspectives du projet



  • Le projet ‘’Ecoles satellites et centres d’éducation de base non formelle (ES- CEBNF)’’ est un projet qui a pour vocation, depuis 1995, de prendre en compte les enfants déscolarisés précoces pour les ramener à l’école ou pour leur donner une formation professionnelle leur permettant d’avoir accès à la vie active.
    Selon le coordonnateur, les écoles de qualité amies des enfants (EQAmE) ont été mises en œuvre en partenariat avec l’UNICEF depuis 2010-2011  et expérimentées dans le Ganzourgou, le Namentenga et aujourd’hui en expansion dans le Sahel.
    En termes de bilan, sur le territoire national, il ya 117 centres d’éducation de base non formelle (CEBNF). Cela fait 219 emplois de formateurs au Burkina. Aujourd’hui, on a 7715 apprenants dans ces écoles. Beaucoup de jeunes s’insèrent dans la vie à travers les CEBNF  parce qu’ils ont trouvé un métier. En ce qui concerne la  composante EFORD : éducation-formation pour un développement endogène, le projet joue sur deux centres  de formation financés par la Coopération Autrichienne, Suisse et Danoise. En juin dernier, 288 apprenants sont sortis outillés dans le domaine agro-sylvo pastoral et vont s’installer par eux même. 185 millions ont été déboursés pour financer leur installation socioprofessionnelle.
    En termes de perspectives, c’est une innovation à dupliquer parce que c’est une expérience qui a le mieux réussi dans le secteur de l’éducation non formelle.

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0