Agriculture : le New York Forum Africa prône le durable



  • Quelques jours avant l'ouverture de son New York Forum Africa, Richard Attias a publié un article sur le site du NYF Global, dans lequel il défend l'idée d'une " révolution agricole " durable en Afrique. Selon lui, l'agriculture africaine doit s'inscrire dans le développement durable.

    Du 8 au 10 juin, le New York Forum Africa se tiendra à Libreville, au Gabon. Avec plus de 800 participants influents, son objectif est de faire discuter les dirigeants économiques et politiques afin de faire émerger des idées concrètes pour répondre aux problèmes économiques africains et promouvoir l'émergence économique du continent.

    L'organisateur de cet évènement, l'homme d'affaires marocain Richard Attias, prône une approche agricole originale pour l'Afrique, débarrassée de l'exemple occidental et de la condescendance qui va avec. L'agriculture, qui est l'un des principaux défis du continent, doit se développer durablement, sans sombrer dans un productivisme dangereux.

    Comme les pays développés commencent à s'en rendre compte, le développement agricole doit se faire de manière raisonnable, en prenant en compte l'environnement naturel, les réels besoins et la durabilité de l'exploitation.

    Pour ce " Global influencer ", " deux différentes mesures s'imposent : l'éducation et la formation des agriculteurs locaux ", explique-t-il avant de préciser que " la révolution agricole africaine ne pourra se faire sans une prise de conscience et une dynamique issues de ses principaux acteurs ".

    Au-delà de cette première prise de position théorique de l'organisateur du premier New York Forum Africa, on peut espérer que les autres participants de cet évènement défendront également une agriculture durable en Afrique et trouveront des idées pour avancer dans ce sens.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2014 Médiaterre V4.0