Pour la France, la Côte d'Ivoire et le Cameroun ne sont plus des pays pauvres



  • La Côte d'Ivoire et le Cameroun, qui n'ont pas été retenus parmi les 16 pays prioritaires pour l'aide française au développement, ne sont pas " écartés de l'aide au développement " octroyée par la France. Selon l'AFD, ces pays ne sont tout simplement plus éligibles au volet subventions, car leur statut est passé de celui de " pays pauvre " à celui de " pays à revenu intermédiaire ". D'autres formes de coopération seraient envisagées avec des deux pays.

    L'argumentation française

    Source autorisée : Agence Ecofin

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0