Mediaterre
   

La France finance la formation des acteurs du bassin forestier du Congo



  • 983,935 millions de francs Cfa. C'est le montant du financement dont la convention a été signée entre l'Agence Française de Développement (AFD) et le Réseau des institutions de formation forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC), ce 10 décembre à Yaoundé au Cameroun.

    Cet important soutien vise à financer le Projet d'appui au renforcement de l'adéquation formation-emploi (PARAFE). C'est un projet qui couvre une période de trois (03) ans. Concrètement, selon les signataires de la convention, il est question d'apporter des formations appropriées, pour améliorer la qualification professionnelle des cadres du secteur forestier et environnemental du bassin du Congo.

    En présence de l'Ambassadrice de France à Yaoundé Son Excellence Mme Christine Robichon, la convention a été signée par Hervé Conan et Souleymane Sambo, respectivement directeur de l'AFD et coordonnateur du RIFFEAC. Pour la diplomate française, le PARAFE va permettre de "valoriser le patrimoine du bassin forestier du Congo qui s'étale sur plusieurs pays d'Afrique".

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0