Mediaterre
   

Le Pavillon Afrique à la COP22 orienté vers l'action



  • En ce premier jour de la COP22, l’un des thèmes était «L’Afrique en action». Le Ministre marocain des Affaires Etrangères et Président de la COP22, Salaheddine Mezouar, a ainsi déclaré dans son allocution d’ouverture que la conférence qui se déroule « en Afrique montre l’engagement d’un continent entier à contribuer à l’effort mondial » pour lutter contre le changement climatique.

    Il a souligné l’importance d’aider tous les pays africains à lutter contre le changement climatique parce que le « soleil n’ignore pas un village parce qu’il est petit ».

    Le pavillon africain, un grand chapiteau abritant plusieurs pavillons de pays du continent, était animé de grands écrans représentant des déserts, des océans et des forêts. L’espace s’est vite rempli de délégués, d’observateurs et de journalistes, dès la fin de la plénière d’ouverture.
    Un premier jour de la COP22 au Pavillon Afrique orienté vers l’action

    Le pavillon accueillera de nombreux événements tout au long des 11 jours de la conférence. Garantir aux zones rurales un accès fiable à l’énergie et collaborer avec l’industrie de l’aviation civile internationale étaient deux des nombreuses tables rondes qui se sont tenues aujourd’hui.

    Plusieurs pays ont également organisé des événements et des tables rondes pour souligner chacun de leurs efforts en matière d’action climatique. La Tunisie et l’Éthiopie se sont ainsi associées pour discuter avec les représentants allemands de la manière dont les trois pays pourraient créer des solutions basées sur le marché du carbone pour faire face à leurs problèmes environnementaux. La Tunisie s’intéresse particulièrement à l’implication de son secteur du ciment.

    L’Accord de Paris comprenait une disposition pour les «pertes et dommages», terme qui fait référence à ce que les nations insulaires du Pacifique et les pays les plus pauvres du monde doivent affronter à cause des catastrophes naturelles. Un panel de scientifiques a ainsi débattu de question telles que l’assurance climatique particulièrement utile aux agriculteurs africains confrontés à la sécheresse.

    Des kiosques d’information ont été installés dans une zone distincte de l’enceinte afin de mieux organiser l’information diffusée aux participants. Les organisations hôtes comprennent des organisations actives dans le domaine du climat, des entreprises du secteur privé et des organismes de recherche universitaire.

    Pour en savoir plus sur le pavillon Afrique

    Suivez la Cdp22 avec Mediaterre 

    [CdP22-climat]

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0