Comparaison de l'inclusion des femmes dans les unités forestières certifiées et non certifiées en République du Congo



  • Ces dernières années, l'inclusion a été encouragée comme un élément intégral de la gestion et de la certification des forêts. Sous la certification FSC (Forest Stewardship Council), les communautés locales doivent être consultées et engagées lors de la planification des opérations. Toutefois, peu de recherches ont été faites pour examiner comment les hommes et les femmes participent localement à la prise de décision dans le contexte de la certification forestière. Cette étude de cas a pour but d’examiner et de comparer le niveau d'inclusion dans une unité de gestion forestière certifiée et dans une unité non certifiée en République du Congo. Les groupes de discussion et les entrevues individuelles indiquent que la participation masculine est importante dans les deux unités. Cependant, la participation des femmes est plus active dans les villages de l'unité non certifiée, où certaines femmes ont atteint des positions stratégiques. Elles affichent un niveau élevé d'auto-mobilisation et de participation active pouvant être lié à des initiatives auto-initiées. Ces résultats peuvent avoir des implications importantes pour les organismes de certification volontaires qui veulent encourager la participation des femmes.

    *Tiré du Résumé de l’étude

     

    Pexine GBAGUIDI pour Unisféra

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0