10ème atelier panafricain sur l'accès et le partage des avantages issus de l'exploitation des ressources génétiques (APA)



  • Le contexte

    Depuis l'entrée en vigueur du Protocole de Nagoya sur l'accès aux ressources génétiques et le partage juste et équitable des avantages découlant de leur utilisation (APA), en 2014, les pays africains ont intensifié leurs activités d'adaptation ou d'élaboration de leurs systèmes APA nationaux.

    Au niveau régional, les orientations sont données par les lignes directrices 2015 de l'Union africaine sur la mise en oeuvre coordonnée du Protocole de Nagoya, et le groupe africain continue de jouer un rôle important dans les négociations des Parties à la Convention sur la diversité biologique (CDB) et au Protocole de Nagoya. La récente mise en oeuvre des mesures APA dans les pays où le taux d'utilisation est élevé, par ex. dans l'Union européenne, entraîne, de la part des pays africains et dans le respect de l'APA, un accroissement des demandes d'accès aux ressources génétiques et aux connaissances traditionnelles associées (CTA) et rappelle la nécessité de systèmes APA opérationnels.

    L'initiative de renforcement des capacités APA soutient l'élaboration de cadres réglementaires, la mise en place de chaînes de valeur respectueuses du système APA et la participation des populations autochtones et des communautés locales au système APA dans ses pays partenaires africains. Par ailleurs, elle continue d'offrir des services de renforcement des capacités en matière d'APA et de thèmes connexes aux parties prenantes de tous les pays africains, ainsi que des régions des Caraïbes et du Pacifique, et elle soutient leur participation à des processus internationaux liés à l'APA.

    En tant que membre actif du groupe africain, le Sénégal a considérablement contribué aux négociations liées à l'APA au titre de la CDB et du Protocole de Nagoya, dès les premières phases. À ce titre, le Sénégal a également participé au comité de pilotage de l'Initiative APA pendant des années et a ainsi contribué à définir les activités de renforcement des capacités APA dans tout le continent. En juin 2016, le Sénégal est officiellement devenu Partie au Protocole de Nagoya. L'Initiative APA se réjouit que le Sénégal ait accepté d'accueillir son 10ème atelier panafricain APA. 

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0