Mediaterre

Le bâtiment écologique en Amérique du Nord



  • La commission de coopération environnementale (CCE) dans son plus récent rapport recommande au Canada, aux États-Unis et au Mexique d’utiliser le bâtiment écologique comme instrument de changement pour une amélioration non seulement environnementale, mais aussi économique et sociale. Le bâtiment écologique ne représente actuellement qu’une minime partie du secteur du bâtiment au Canada et aux Etats-Unis soit 2 % des nouveaux bâtiments commerciaux et seulement 0,3 % du marché résidentiel.

    La CCE décrit le bâtiment écologique comme étant un bâtiment que l’on a construit à l’aide de matériaux plus verts et d’une manière plus écologique autant dans leur construction que dans leur location et leur exploitation. Cela ne s’adresse pas seulement aux nouveaux édifices. En effet, un bâtiment peut devenir plus écologique lors de rénovations aussi.

    Les effets positifs de cette conception plus écologique des bâtiments sont, entre autres, une utilisation plus durable de l’eau et de l’énergie, une amélioration du coût des ressources et du confort des occupants. Leur impact positif sur l’environnement peut être considérable étant donné, qu’aux États-Unis, les bâtiments résidentiels et commerciaux non écologique sont responsables de l’utilisation de 12% de l’eau potable, de 65% de la production de l’énergie et de 40% des matières premières. De plus, ces bâtiments produisent environ 33% des gaz à effets de serre.

    C’est donc afin d’expliquer les facteurs qui permettent ou empêchent l’expansion du marché du bâtiment écologique que le Secrétariat du CCE a développé ce rapport.
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0