L'UNESCO accorde des bourses à des jeunes chercheurs pour encourager les travaux sur la biodiversité



  • Les lauréats 2017 des bourses l'Homme et la biosphère pour les jeunes scientifiques et de la bourse Michel Batisse ont été annoncés par le Conseil international de coordination du programme de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), réuni à Paris (France) du 12 au 15 juin.

    Depuis 1989, le programme l'Homme et la biosphère accorde chaque année à des jeunes scientifiques des bourses pouvant aller jusqu'à 5 000 dollars, afin d'encourager de jeunes chercheurs à entreprendre des travaux sur les écosystèmes, les ressources naturelles et la biodiversité.

    Les sept lauréats 2017 des bourses pour les jeunes scientifiques et leurs projets sont :

    Isma Merad (Algérie) : Impact des activités anthropiques sur le lac El Mellah (El Kala, Algérie): évaluation de sa santé à travers une espèce sentinelle : Cerastoderma glaucum (Mollusca, Bivalvia)

    Stella Marlène B. F.Sokpon (Bénin) : Implication des populations locales dans l'écotourisme et attitudes face à la conservation dans la réserve de biosphère de la Pendjari.

    Marie Florence Sandrine Ngo Ngwe (Cameroun) : Caractérisation génétique et biochimique des arbres forestiers autour de la réserve de biosphère du Dja-Cameroun pour une meilleure connaissance et conservation de sa biodiversité.

    Amirhosein Mosavi (Hongrie) : Contrôle et évaluation de la durabilité dans les réserves de biosphères grâce à l'utilisation de modèles commerciaux durables.

    Luiza Abdurasulova (Kazakhstan): L'étude de la diversité, surveillance et gestion des insectes de la réserve de biosphère de Karataou.

    Eduardo Luna Sanchez (Mexique) : Études de cas d'organisations qui mettent en œuvre des projets de gestion des ressources naturelles dans la réserve de biosphère de Sierra Gorda.

    Adeeb Hayyan (Malaisie) : Les propriétés physico-chimiques et la toxicité cellulaire des graines d'huile végétale disponibles dans la réserve de biosphère de Tasik Chini comme solution alternative pour les huiles naturelles conventionnelles utilisées dans l'industrie pharmaceutique et alimentaire

    La bourse Michel Batisse - dotée de 6000 dollars et décernée à une étude de cas portant sur la gestion de réserve de biosphère – est attribuée à Vladimira Fabriciusova (Slovaquie), coordinatrice de la Réserve de biosphère de Polana (Slovaquie), pour son étude de cas sur le thème « Réserve de biosphère : une opportunité pour les hommes et la nature ».

    Les réserves de biosphère sont des sites qui font preuve d'approches innovantes en matière de conservation, de sciences écologiques et de développement durable et qui sont reconnus comme tels par le programme l'Homme et la biosphère.

    Communiqué de l'ONU
    Communiqué de l'UNESCO

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0