Mediaterre

Nouveau-Brunswick : Le crabe vert, un envahisseur indésirable sur nos côtes.



  • Au cours de la dernière année, la population du crabe vert a augmenté de façon significative dans les eaux de la côte sud-est du Nouveau-Brunswick. Les experts sont d'avis que la présence de cet envahisseur aura un impact nocif sur l'écosystème de la région.

    Les résultats des chercheurs démontrent que l'espèce a bel et bien colonisé plusieurs côtes du Nouveau-Brunswick notamment près de Shediac, de Cap-Pelé et de Beaubassin-Est.

    Selon Julie Cormier, directrice générale de Vision H2O, «Depuis 2010, il y a des inquiétudes par rapport au crabe vert.»

    « Après avoir vu sa population augmenter de 250% en 2016, de nouvelles données sur le crabe vert indiquent que l’espèce envahissante est toujours aussi populeuse dans les eaux du Sud-Est et de Kent. »

    Selon Julien Cormier, «les crabes verts menacent certaines espèces indigènes. L'espèce est résidente du territoire. Il n'y a plus rien qu'on puisse faire. On ne peut plus l'éliminer. Le crabe vert va se battre pour la nourriture avec nos espèces, comme le crabe commun et nos autres petits crabes. Il va gagner ce combat, même s'il est plus petit que le crabe commun, puisqu'il est dominant.»

    Le crabe vert est également menaçant pour les mollusques, espèce qui compose une partie importante de sa diète. Un seul crabe vert peut consommer plus de 40 mollusques par jour.

    Le crabe vert est une espèce d'origine européenne. Il a été découvert pour la première fois dans le golfe du Saint-Laurent en 1993. L’agressivité du crabe vert, aussi connu comme le «crabe enragé» ou la «coquerelle de mer», est bien documentée. Selon le ministère des Pêches et Océans, « le crabe vert est l’une des dix espèces les plus indésirables au monde».

    Les chercheurs du Programme communautaire de surveillance aquatique (PCSA), un programme du ministère des Pêches et Océans, observent que le crustacé continue de pousser la limite de son habitat vers le Nord. Selon Dominique Dupuis, qui effectue les recherches du PCSA, le crabe vert pourrait coloniser toute la côte du Nouveau-Brunswick.

    Sources : Acadie Nouvelle, Programme communautaire de surveillance aquatique

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0