Mediaterre

Exposition de photographies au Jardin botanique de Montréal



  • Le Jardin botanique de Montréal présente depuis cette semaine l'exposition " Vivants : le choc de la nature ". En tout, 92 photos d'animaux sont présentées sur de larges panneaux dans le Jardin d'accueil. Si les images font prendre conscience de la beauté du monde animal et de l'importance de la biodiversité de la planète, certains panneaux présentent des chiffres qui font réfléchir... un bilan de la situation environnementale mondiale, mais aussi des défis sociaux auxquels nous sommes confrontés. Les organisateurs ont aussi décidés de présenter des exemples de changements positifs vers lesquels nous devrions tendre. Un souci pédagogique bienvenu.

    Organisée par les Muséums nature de Montréal, l'exposition itinérante est présentée gratuitement au Jardin botanique de Montréal du 19 juin au 13 octobre 2008. L'exposition a été conçue par Yann Arthus-Bertrand par le biais de son organisation Good Planet. Le photographe Arthus-Bertrand s'est fait connaître par l'exposition et par le livre " La Terre vue du Ciel ". " Vivants " est passée par la France, la Suisse, la Slovénie et est présentée simultanément sur une place publique à Prague en République Tchèque. Après Montréal, elle devrait être vue à Londres.

    Rejoint par Médiaterre, Peter Bridgewater, qui s'intéresse depuis longtemps à la manière dont on communique la biodiversité, a vu l'exposition en Suisse en 2007. Elle a confirmé pour lui que communiquer la biodiversité doit passer par une reconnaissance de la beauté qui lui est propre. Souvent déconnecté de la nature, l'homme, et spécialement le citadin, " a peu de chances de voir comme le monde vivant est beau ". Pour le Secrétaire exécutif sortant de la Convention Ramsar sur les zones humides et président du Comité conjoint de conservation de la nature au Royaume-Uni " Montréal est un lieu idéal pour tenir une telle exposition. Le siège du Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique s'y trouve et une dynamique intéressante s'est mise en branle en vue de la création du futur Centre sur la biodiversité en 2010 ". Pour Bridgewater " de telles institutions ont un quasi devoir de tisser des liens avec la communauté ". L'exposition gratuite présentée au Jardin botanique (site qui accueillera d'ailleurs le Centre sur la biodiversité) est justement pour Bridgewater une excellente manière de se rapprocher des citoyens.

    Voilà qui était l'objectif d'Arthus-Bertrand qui écrit sur le site Internet de Good Planet: " Nous avons besoin de grands projets ayant pour but d'éveiller le plus grand nombre aux problèmes environnementaux et sociaux auxquels nous sommes tous confrontés ".

    Une trentaine de photographes ont contribués à l'exposition grâce par leurs images magnifiques reflétant la diversité naturelle et des espèces. Chaque image est un outil de sensibilisation et de pédagogie pour mettre en perspective les informations factuelles présentées sur l'autre portion des panneaux.

    Un livre accompagnant l'exposition est vendu aux Muséums nature de Montréal. Il reproduit les photographies de l'exposition côte à côte avec une série de données sur le développement durable référencées de manière rigoureuse. À la beauté de la nature sont ainsi apposés quelques chiffres qui invitent le lecteur à pousser sa réflexion sur les grands enjeux planétaires actuels. S'ils sont souvent troublants, ces chiffres sont aussi des portes ouvertes sur un monde de solutions.

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0