IMPACT! Conférence jeunesse de leadership en développement durable 2011 clôt sur un engagement à provoquer des changements



  • La deuxième édition d'une conférence qui a réuni 165 étudiants canadiens et des experts en développement durable venus du monde des affaires, des organisations non gouvernementales et du milieu universitaire s'est terminée aujourd'hui sur l'engagement des participants à utiliser leurs connaissances, leurs compétences et leur passion à la création d'un monde plus durable. IMPACT! Conférence jeunesse de leadership en développement durable et événement unique de quatre jours organisé à Guelph, en Ontario, a réuni des étudiants qui ont formulé des idées sur des pratiques plus durables dans dix systèmes, notamment dans les domaines de l'énergie, de l'eau, de l'alimentation et des transports.

    Pour aider les étudiants à obtenir plus de résultats dans leurs milieux et leurs campus, Kathy Bardswick, présidente et chef de la direction de Co-operators, a annoncé un financement additionnel de 75 000 $ pour la Fondation Co-operators - Fonds IMPACT! Ce Fonds a déjà octroyé 88 685 $ en appui à des projets de développement durable entrepris par des participants à la première conférence, organisée en 2009. Le nouveau financement sera mis à la disposition des participants aux conférences de 2009 et de 2011.

    Au début de la conférence, on a aussi annoncé que d'anciens participants à la conférence IMPACT! occuperont quatre des 12 postes de stagiaires à la Fondation David Suzuki qui seront parrainés par Co-operators au cours des quatre prochaines années.

    " La conférence 2009 nous a montré à quel point ces jeunes sont motivés, engagés et audacieux en ce qui a trait au développement durable ", a déclaré Mme Bardswick. " Et cette année, le nouveau groupe de participants était tout aussi impressionnant. Nous sommes ravis d'avoir pu les réunir pour affiner leurs compétences et leurs connaissances ainsi que pour leur fournir l'appui financier qui les aidera à atteindre leurs objectifs. "

    Plus de 850 étudiants avaient demandé de participer au programme. Les participants choisis représentaient un éventail de disciplines d'études, de points de vue particuliers et de régions en vue d'assurer une démarche multidisciplinaire et reposant sur la diversité. Avant de se réunir à l'Université de Guelph, tous ces étudiants avaient suivi quelque 25 heures de formation.

    David Suzuki, scientifique primé, environnementaliste et diffuseur de même que cofondateur de la Fondation David Suzuki, a annoncé les couleurs à l'occasion d'un des deux importants discours-programmes en passant brièvement en revue les défis auxquels la jeune génération fait face dans le domaine de l'écologie.

    Jonathan Glencross, participant à la conférence de 2009, a quant à lui montré aux étudiants qu'ils peuvent faire bouger les choses dans leurs écoles et leurs milieux. Son initiative, le projet McGill durable (" Sustainable McGill Project "), avait comme but d'intégrer le développement durable dans la culture, le programme et les activités de l'université. Le projet, financé par le Fonds IMPACT!, a été couronné de succès et a conduit à la création du bureau du développement durable de McGill (" McGill's Office for Sustainability ") et à une initiative de participation des étudiants à l'élaboration des programmes, " Rethink Your Curriculum ".

    Des experts dans les domaines de la mobilisation communautaire, du réseautage et du militantisme, de la pauvreté, de l'éthique, des affaires, des relations avec les gouvernements et les médias, de l'innovation et du leadership ainsi que de la gestion axée sur les personnes sont aussi intervenus.
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2014 Médiaterre V4.0