Le Forest Stewardship Council applaudit la création du groupe de travail de ministres canadiens chargés d'examiner les lois et politiques liées aux autochtones



  • Le Forest Stewardship Council (FSC) Canada a salué aujourd'hui l'annonce récente du gouvernement canadien d'examiner les lois et les politiques liées à son engagement à mettre en œuvre la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (UNDRIP), décrivant les droits individuels et collectifs des peuples autochtones à travers le monde sur la base des principes d'égalité, de partenariat, de bonne foi et de respect mutuel. 

    FSC, le leader mondial en matière de certification forestière, est le seul qui impose des consultations avec les autochtones locaux afin de protéger leurs droits. Les exigences de gestion forestière du FSC comprennent une section entière consacrée aux droits des peuples autochtones (Principe 3) et sont largement reconnues comme étant les plus exhaustives qui soient pour répondre spécifiquement à leurs besoins.  Le FSC s'engage également à intégrer le consentement préalable, libre et éclairé (CLPE) dans leurs exigences de certification, dans le but d'accroître les avantages tangibles et significatifs des peuples autochtones et le secteur forestier dans son ensemble. 

    « Le droit des peuples autochtones au consentement fait partie des normes du FSC depuis 1994, mais sa mise en œuvre et son évaluation ne sont pas homogènes à travers le Canada », a déclaré François Dufresne, président de FSC Canada. « Nous sommes heureux de démontrer le leadership de notre industrie, établi depuis de longues années, en terme de collaboration avec les peuples autochtones et de la mise en œuvre des principes de l'UNDRIP dans la Constitution et le droit canadien ». 

    FSC Canada s'efforce d'arrimer efficacement les valeurs du CLPE et de renforcer les exigences de certification forestière dans sa norme nationale de gestion des forêts. FSC Canada a récemment clôturé une deuxième série de consultations sur sa norme nationale de gestion des forêts qui représente une grande avancée en matière de gestion des forêts. De nombreuses parties prenantes et communautés autochtones ont participé au processus de consultation. 

    FSC Canada prévoit de publier ultérieurement un document d'orientation sur le CLPE pour aider les détenteurs de certificats, les communautés autochtones et les acteurs clés du secteur à comprendre l'application du consentement préalable libre et éclairé.

    Source : FSC Canada

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0