Une norme véhicules zéro émission pour accélérer l'électrification des transports



  • Un nouveau rapport, rendu public par Équiterre à la conférence annuelle de Mobilité électrique à Toronto, démontre l’impact d’une norme nationale véhicules zéro émission. Le rapport Accélérer l’électrification des transports au Canada prouve qu’augmenter l’offre de véhicules électriques est une politique essentielle pour assurer l’électrification des transports au Canada. 

    Vendredi dernier, le ministre Garneau et le ministre Bains annonçaient l’élaboration d’une stratégie pancanadienne pour les véhicules zéro émission (VZE), qui sera mise en oeuvre en 2018. Équiterre fait partie du comité d’experts qui fournira des recommandations aux ministres sur cette stratégie.

    Le transport des passagers et de marchandise représentait un quart des émissions de GES au Canada en 2016. Les émissions de GES du secteur des véhicules personnels ne cesse de croître avec l’augmentation du nombre de véhicules sur nos routes à chaque année. Étant donné que le parc automobile sur nos routes est lent à changer, il est donc essentiel d’augmenter rapidement la vente de nouveaux véhicules zéro émission au Canada si nous voulons voir des réductions d’émissions à moyen et à long-terme dans le secteur du transport.

    « Nous saluons l’engagement du gouvernement de mettre de l’avant cette stratégie véhicules zéro émission au Canada, mais elle doit inclure des cibles de ventes ambitieuses pour les véhicules zéro-émissions, appuyées par des exigences réglementaires pour les manufacturiers automobiles de vendre ces véhicules sur le marché canadien. » affirme Sidney Ribaux, directeur principal d’Équiterre. « Cette stratégie nécessite une vision et un haut niveau d’ambition si elle se veut efficace » ajoute M. Ribaux.

    Une norme pour accélérer l'adoption de VZE

    Les ventes de VZE ont connu une pleine croissance au Canada au cours des cinq dernières années – et ont atteint des records en 2016 – mais elles ne représentent toujours que moins de 1% des ventes en Colombie-Britannique et au Québec, et moins de 0,5% en Ontario l’année dernière.

    « Les gouvernements investissent dans les stations de recharge et certaines provinces offrent de généreux rabais pour l’achat de VZE, mais si les modèles de véhicules électriques dont les gens ont besoin ne sont pas disponibles sur le marché canadien, à un prix qu’ils peuvent se permettre , nous ne verrons pas une grande augmentation de l’adoption de VZE au Canada » affirme Annie Bérubé, directrice des relations gouvernementales chez Équiterre.

    « Notre rapport démontre qu’une norme VZE nationale est le meilleur investissement pour les gouvernements, une politique peu coûteuse pour accélérer l’adoption de VZE au Canada » conclut Mme Bérubé.

    La Californie et 10 autres états américains ont déjà mis en oeuvre une norme VZE. Le Québec a tout récemment adopté un projet de loi visant l’augmentation du nombre de véhicules automobiles zéro émission VZE.

    Le rapport Accélérer l’électrification des transports au Canada a été rédigé pour Équiterre par Navius Research et le groupe de recherche en transport durable (START) à l’université Simon Fraser.

    Source : Équiterre

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0