Mediaterre
   

Lancement d'une campagne d'assainissement dans l'est d'Haiti



  • Le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (Onu), le Sud-coréen Ban Ki-moon, et le premier ministre haïtien, Laurent Salvador Lamothe, ont lancé, le lundi 14 juillet 2014, une campagne d’assainissement total à Los Palmas (15 kms de Hinche, au nord-est de Port-au-Prince).

    La campagne d’assainissement total est un partenariat Gouvernement haitien/Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), qui a pour objectif d’éliminer la défécation en plein air et d’améliorer l’accès à l’eau ainsi que les conditions d’assainissement dans les zones à haut risque en ce qui concerne l’épidémie de choléra qui affecte le pays.

    Depuis octobre 2010, date de l’apparition des premiers cas de choléra à l’est d’Haiti, la maladie a tué plus de 8 mille Haïtiens et affecté plusieurs centaines de milliers d’autres.

    Pointé du doigt dans plusieurs études internationales comme étant à l’origine du déclenchement de l’épidémie en Haiti, l’Onu a toujours réfuté les conclusions de ces rapports.

    Pour augmenter le taux d’accès à l’assainissement et à l’eau potable, dans les zones touchées par le choléra, l’organisme onusien voudrait aménager des points d’eau, construire et réhabiliter des systèmes de blocs de toilettes et des points d’eau dans les institutions (écoles, centres de santé, marchés publics).

    L’agence onusienne envisage également d’apporter son appui à la construction de latrines, avec une approche participative.

    Dans le cadre de la campagne d’assainissement (2014-2019), l’Unicef et ses partenaires travaillent dans 6 communes prioritaires, dont Hinche, à partir d’une contribution financière de 14 millions de dollars américains (US $ 1.00 = 46.00 gourdes ; 1 euro = 65.00 gourdes aujourd’hui), octroyés par le Canada et le Japon.

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0