Mediaterre
   

Améliorer les services de base dans l'Ouest et le Nord-Ouest d'Haïti





  • Le projet dénommé Concertations locales pour des initiatives de base renforcées et intégrées (Colibri) qui concerne l’amélioration des services de base dans les quartiers précaires de l’Ouest et le Nord-Ouest d’Haiti a été lancé le vendredi 15 août 2014 à Port-au-Prince.

    En presence des représentants d’une cinquantaine d’organisations des regions concernées, les responsables du projet ont indiqué qu’ils comptent appuyer le développement local, à travers des structures renforcées, des associations fortes ayant la capacité de participer dans la problématique de développement (tourisme et autres initiatives).

    Un diagnostic, effectué dans les quartiers défavorisés de l’Ouest et du Nord-Ouest a permis d’identifier un ensemble de doléances : assainissement, services sociaux de base (eau potable, toilettes sanitaires appelées blocs communautaires), espaces de loisirs, disponibilité de routes bitumées, etc.

    Des sessions de formation animées par Faculté des sciences humaines (Fasch) de l’Université d’Etat d’Haïti (Ueh) sont prévues afin de faire émerger dans les quartiers préciares des acteurs et actrices de développement dans leurs zones résidentielles. Des initiatives émanant de ces acteurs et actrices seront par la suite financées.

    Une dizaine de quartiers défavorisés dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, ainsi que 6 communes du Nord-ouest (Jean Rabel, Baie de Henne, Bombardopolis, Môle Saint-Nicolas, Saint-Louis du Nord et Anse à Foleur) seront les zones d’implantation de Colibri.

    D’un budget global de 1,33 million d’euros (US $ 1.00 = 46.00 gourdes ; 1 euro = 65.00 gourdes aujourd’hui), le projet, financé par l’Union Européenne, l’Agence Francaise de Développement et la Fondation de France,est prévu pour une durée de 30 mois (septembre 2014 - février 2017).

    Le projet Colibri a été élaboré par un consortium d’associations haïtiennes et d’organisations non gouvernementales françaises, comme Ansanm pou yon demen miyò an Ayiti (Adema), Initiative développement (Id) et le Groupe de recherches et d’échanges technologiques (Gret).

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0