Augmenter le nombre de sages-femmes en Haïti pour réduire la mortalité maternelle



  • La présidente de l’Association des Infirmières Sages-femmes d’Haiti (Aisfh), Julianna Joseph François, plaide en faveur de l’augmentation du nombre de sages-femmes à travers le pays, afin de réduire le taux de mortalité maternelle, le plus élevé dans la région des Caraïbes.

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0