Mediaterre
   

L'accès des ONGs aux négociations climatiques est restreint



  • Mercredi 17 décembre, des groupes de membres des Amis de la Terre, venus des quatre coins de la Terre au Bella Center pour prendre part aux négociations en tant qu'observateurs officiels, ont été avertis que leurs badges n'étaient plus valables.

    La délégation des Amis de la Terre avait participé aux négociations pendant les deux dernières semaines. Quand la délégation est arrivée mercredi, tous les militants se sont fait refuser l'accès alors qu'ils portaient tous le badge officiel des Nations Unies ainsi que les passes d'admission secondaire requis pour la cette journée.

    Nimmo Bassey, Président des Amis de la Terre International, conclut : " Nous sommes surpris et choqués que les Amis de la Terre et d'autres ONG comme Via Campesina se soient vus refuser l'accès aux négociations ce matin. Nos organisations représentent des millions de personnes partout dans le monde et portent la voix de ceux qui veulent la Justice Climatique au sein des Nations Unies. Nous essayons en ce moment de discuter de la situation avec l'UNFCCC pour comprendre et résoudre la situation ".

    L'accès des toutes les ONGs au Bella Center est limité à 1000 personnes jeudi et à 90 participants vendredi car le centre de conférence peut seulement accueillir 15.000 personnes en total et beaucoup de délégués des parties ont annoncé leur participation. La participation de la société civile à la phase finale et décisive des négociations est alors assez limitée.

    Nina Treu, IDDRI, pour l'IEPF

    [cdp15-cccc]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0