Les faits marquants de la COP 13 de La Treizième session de la Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification : lundi, 11 sept



  • Lundi 11 septembre, les délégués de la COP 13 de la CNULD se sont réunis pour le segment de haut niveau. Un message y a été transmis au nom de Xi Jinping, président de la Chine, après quoi d’autres dignitaires se sont adressés aux délégués. Des tables rondes ont eu lieu l’après-midi et un forum d’affaires a également eu lieu.

    LE SEGMENT DE HAUT NIVEAU

    L’OUVERTURE: Le président de la COP 13, Zhang Jianlong, a souhaité aux délégués la bienvenue au segment de haut niveau, suivi d’une vidéo montrant les réalisations chinoises dans la lutte contre la désertification.

    Wang Yang, vice-premier ministre, a présenté un message de Xi Jinping, président de la Chine, soulignant la priorité de la préservation écologique et l’importance de la prévention dans la lutte contre la désertification et la dégradation des terres. Dans son allocution d’ouverture, Wang a reconnu le rôle efficace joué par la Convention dans la réalisation d’un terrain d’entente mondial en faveur de la lutte contre la désertification et a souligné: l’importance de la mise en place d’un système mondial de coopération écologique; la promotion de la communication et de l’échange d’expériences entre les parties; l’encouragement des pays à résoudre le problème de la désertification; et la promotion d’un développement écologique permettant d’améliorer les moyens de subsistance des populations de façon holistique.

    Dans un message vidéo, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a souligné que les mesures visant à lutter contre la dégradation des terres sont au cœur du programme de développement durable pour l’horizon 2030 et a exhorté la COP 13 à être courageuse en apportant des solutions concrètes aux défis posés

    La secrétaire générale de la CNULD, Monique Barbut, a noté qu’avec le Cadre stratégique révisé et les objectifs audacieux de neutralité de la dégradation des terres (NDT), la Convention est à «un tournant décisif». Mentionnant les conséquences négatives de la désertification, de la dégradation des terres et de la sécheresse (DDTS), elle a encouragé les délégués à apprendre et à utiliser les nombreux exemples de mise en valeur des terres, y compris les efforts fournis par la Chine pour la restauration de 6 000 kilomètres carrés du désert de Kubuqi, qui a sorti 100 000 personnes de la pauvreté...

    Lire la suite du compte rendu du Bulletin des Négociations de la Terre
    Lire le bulletin précédent
     

    Source : Bulletin des Négociations de la Terre

    [ODD2030-13]

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0