Mediaterre
   

Burkina : 7 millions de cas de paludisme en 2012 dont 8 000 décès



  • Le Burkina a enregistré 7 millions de cas de paludisme en 2012 dont 8 000 décès, a-t-on appris le mardi 10 septembre 2013 lors d'une rencontre de plaidoyer et d'information organisée par le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) à l'intention d'une soixantaine de participants.

    Le paludisme constitue un problème majeur de santé publique au Burkina Faso avec 6 970 700 cas enregistré en 2012 dont 7963 décès, a affirmé le représentant du ministre de la Santé Dr Isaïe Médah.

    Ces statistiques représentent par rapport aux autres pathologies : 52,3% des motifs d'hospitalisations ; 45,9% des motifs de consultations et 36,4% de décès enregistrés durant la même période, a-t-il expliqué.

    Selon M. Médah, " l'implication effective des départements ministériels, des institutions et des entreprises permettra sans nul doute d'obtenir des gains rapides en termes de changement de comportements au niveau des groupes cibles les plus exposés que sont les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans ".

    Créé en 1991, le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) est la structure de coordination des actions de la lutte contre ce fléau, première cause de mortalité au Burkina Faso.

    Le pays a engagé plusieurs fronts contre la maladie avec la création en 2009 du Centre de recherche de vaccin sur le paludisme à Nanoro (Centre-ouest) et la distribution gratuite depuis quelques années de moustiquaires imprégnées.

    Source autorisée : lefaso.net

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0