Sommet international "Eau et Climat - Les grandes rivières du monde se rencontrent " du 23 au 25 octobre à Rome



  • Le sommet international «Eau et Climat – Les grandes rivières du monde se rencontrent » aura lieu du 23 au 25 octobre à Rome.

    Il est organisé par le Ministère italien de l’Environnement, de la Protection du Territoire et de la Mer, sous l’égide de la Présidence de la République italienne et de la Présidence du Conseil italien des Ministres, en partenariat avec la Commission Economique des Nations Unies pour l’Europe (CEE-ONU), le Réseau International des Organismes de Bassin (RIOB, Secrétariat des Alliances Mondiales pour l’Eau et le Climat – AMEC) et AquaMadre.

    Le Premier Ministre italien ouvrira la conférence, avec les hauts représentants des Institutions Italiennes et Européennes ainsi que d’Organisations Internationales.

    Comme indiqué dans l’invitation lancée par le Ministre italien en charge de l’environnement, les représentants des organismes de bassin les plus importants du monde, venant de tous les continents, se retrouveront pour la première fois en Italie, afin de favoriser un dialogue constructif sur l’avenir de l’eau, menacée par les changements climatiques et ses conséquences dramatiques en termes d’inondations, de sécheresse et de destruction des écosystèmes.

    Selon le site du RIOB afférent à la manifestation, cet événement est conçu pour être un jalon dans la préparation de la COP23 (Bonn, novembre 2017) et du Forum Mondial de l’Eau (Brasilia, mars 2018).

    Il favorisera une plus grande intégration de l’eau comme l’un des principaux thèmes prioritaires des négociations internationales sur les changements climatiques et demandera aux bailleurs de fonds et aux porteurs de projets de prendre des mesures pour financer des projets visant à améliorer les connaissances, la gouvernance et la participation du public dans le domaine de l’eau et de l’adaptation au changement climatique.

    L’accent sera mis sur l’impact des changements climatiques sur les ressources en eau et leurs conséquences dramatiques (inondations, sécheresses, dégradation des écosystèmes, etc.).

    Toujours sur le site du RIOB, on indique que le sommet sera une occasion unique d’associer propositions de projets et opportunités de financement et de favoriser le partage d’expériences entre les grands organismes de bassin, les administrations locales, nationales et régionales, chargées des politiques d’adaptation aux changements climatiques et de la gestion des ressources en eau, les bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux et d’autres institutions intéressées par l’adaptation au changement climatique et par la gestion par bassin (Agences des Nations Unies, Secrétariat de la CCNUCC et les Etats membres de la CCNUCC, etc.).

     

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0