Mediaterre
   

Concours d'innovation : plus de 200 lauréats récompensés en 2020



  • Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, et Guillaume Boudy, secrétaire général pour l’investissement, distinguent les 220 lauréats du Concours d’innovation i-PhD, i-Lab et i-Nov et annoncent l’ouverture des prochaines éditions des concours i-Lab et i-PhD

    Le Gouvernement s’est donné pour priorité de faire de la France un pays leader en matière de création et de développement d’entreprises innovantes, nées des avancées de la recherche de pointe française, à fort contenu technologique, ou favorisant les transitions écologique, énergétique ou alimentaire. Le soutien de l’Etat, notamment à travers le Programme d’investissements d’avenir (PIA) est un facteur déterminant pour les filières industrielles stratégiques et la marque d’un fort engagement auprès des entreprises via des financements, une labellisation et une communication renforcée. Le Concours d’innovation se décline alors en 3 volets complémentaires : i-PhD, i-Lab et i-Nov.

    Le volet i-PhD, lancé en 2019 en partenariat avec Bpifrance, se situe en amont du continuum de concours, et s’adresse aux jeunes chercheurs. Il vise à les attirer vers la valorisation de leurs travaux en vue de créer ou co-créer des startups en rupture technologique, en lien avec les structures de transfert de technologie et les laboratoires de recherche publique. La première édition a récompensé 29 jeunes chercheurs dont 7 Grands Prix.

    Une nouvelle édition a été lancée en parallèle le 24 novembre 2020. Chaque lauréat bénéficiera, outre une mise en visibilité, d’un programme d’accompagnement lui permettant d’accélérer son projet (mentorat, temps forts immersifs et inspirants dans l'écosystème deeptech, outils de promotion pour les Grands Prix).

    Le volet i-Lab du concours valorise quant à lui les résultats de la recherche publique à travers la création d’entreprises de technologies innovantes. Organisé par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation en partenariat avec Bpifrance, il finance les meilleurs projets de recherche et de développement pour la finalisation du produit, procédé ou service technologique innovant, grâce à une aide financière importante (jusqu’à 600K€ par projet, pour un budget de 20 M€ au total) et un accompagnement adapté. En 22 ans d’existence, i-Lab est devenu un point de passage privilégié pour les porteurs de projets innovants et un label de qualité unanimement reconnu par les investisseurs Deep Tech. Pour l’édition 2020, le jury d’experts a distingué 73 lauréats parmi les 424 candidatures reçues au concours national, en particulier dans le domaine de la santé, du numérique et des technologies logicielles, de l’électronique, de la chimie et de l’environnement.

    Le volet i-Nov soutient des projets d’innovation au potentiel particulièrement fort pour l’économie française portés par des startups et des PME, afin de favoriser l’émergence d’entreprises leaders dans leur domaine et pouvant prétendre à une envergure mondiale. Il permet de cofinancer des projets de recherche, développement et innovation, dont les coûts totaux se situent entre 600 000 et 5 millions d’euros, et de contribuer à l’accélération du développement et de la mise sur le marché de solutions innovantes, à fort contenu technologique. Co-piloté par le ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance et le ministère de la Transition écologique et opéré par l’ADEME, Bpifrance et FranceAgriMer, ce concours mobilise jusqu’à 80 M€ par an du Programme d’investissements d’avenir (PIA) autour de thématiques comme la révolution numérique, la transition écologique et énergétique, la santé, la sécurité, etc. Au total, pour les vagues 3 et 4 du concours, le jury a distingué 118 lauréats pour un montant total de 66 M€. Parmi eux, 8 lauréats ont été retenus pour la thématique exceptionnelle menée en collaboration avec le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, visant à mobiliser le potentiel d’innovation national au service de l’ambition environnementale et de l’organisation des Jeux. L’objectif est d’accélérer le développement de produits et services innovants qui pourraient être déployés lors de l’événement, notamment en matière de développement durable et de technologies numériques, permettant aux entreprises concernées de bénéficier d’une forte visibilité, notamment sur des marchés internationaux.

    LIENS :

    Source de l'information : Communiqué de presse PDF  Gouvernement français nov 2020

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0