Mediaterre
   

Energie solaire thermique en Espagne - Etat actuel et objectifs.



  • L'Espagne, ayant ratifié le protocole de Kyoto, a pour objectif de réduire ses émissions à 330 millions de tonnes de CO2 (une diminution de 18% par rapport au taux enregistré en 2003).Elle dispose d'un ensoleillement particulièrement propice au développement de l'énergie solaire, la radiation annuelle nationale s'élevant à plus de 1800 kWh/m2. L'utilisation de cette ressource dans le domaine de l'eau chaude sanitaire s'est peu à peu développée depuis le début des années 90.

    En 2005, de nouvelles impulsions ont été lancées par le gouvernement, en particulier le Plan des Energies Renouvelables 2005-2010 (PER), qui dicte les objectifs annuels pour cette période, et la modification de la réglementation du bâtiment (CTE - Código Técnico de la Edificación), qui impose à présent l'installation de capteurs solaires dans la construction des nouveaux logements ou des logements réhabilités pour l'eau chaude sanitaire. Il impose en effet que 60% de la consommation énergétique de ces nouveaux bâtiments soit d'origine solaire thermique.

    La consommation du secteur des bâtiments représente 32% de la consommation énergétique totale du pays. Cette modification étend à tout le territoire les actions déjà mises en place par les villes de Barcelone, Séville ou encore Valence. Elle va permettre au marché du solaire thermique de se développer.

    Cette information est un extrait du BE Espagne numero 53 du 5/06/2006 redige par l'Ambassade de France en Espagne. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur http://www.bulletins-electroniques.com

    http://www.bulletins-electroniques....
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0