Mediaterre
   

Mme Merkel donne le premier coup de pioche pour une centrale énergétique sans CO2 .



  • La première centrale thermique au lignite sans émissions de dioxyde de carbone (CO2) est en cours de construction dans le Brandebourg.Le groupe énergétique Vattenfall Europe érige cette centrale de 30 mégawatts pour un coût de 50 millions d'euros dans la zone industrielle"Schwarze Pumpe"à la frontière entre le Brandebourg et la Saxe. Dans cette centrale, le dioxyde de carbone est extrait des fumées industrielles et liquéfié sous pression avant d'être stocké sous terre.

    Le 29 mai 2006, la Chancelière fédérale, Mme Angela Merkel (CDU), et le Ministre président du Brandebourg, M. Matthias Platzeck (SPD), ont donné le premier coup de pioche symbolique à Spremberg, dans le sud du Brandebourg."Si l'Allemagne réussit, cela nous assurera la première place dans ce secteur technologique", a déclaré Mme Merkel.

    Ce projet qui devrait être opérationnel mi-2008 est subventionné par le gouvernement fédéral. La Chancelière a déclaré que l'avenir de la transformation du lignite en électricité était une question fondamentale pour l'Allemagne.

    "Nous devons réfléchir au mixe de sources d'énergie que nous souhaitons privilégier pour avancer". Une centrale énergétique sans émissions de CO2 représente une"technologie ultramoderne qui pourra également être exportée."Mme Merkel a annoncé que le gouvernement fédéral soumettrait un concept énergétique complet au second semestre 2007.

    Après cette centrale pilote, Vattenfall prévoit de construire une installation technique modèle de grande envergure qui serait mise en service vers 2015 et produirait 300 mégawatts d'électricité. La première utilisation commerciale de la technologie Oxyfuel est prévue vers 2020 grâce à une centrale au lignite de 1.000 MW.

    Les militants de Greenpeace jugent la technologie trop chère et le temps de développement trop long. Selon eux, jusqu'en 2020, elle ne participera en rien à la protection climatique, pendant qu'une grande partie du parc de centrales électriques allemand sera renouvelée. Greenpeace réclame que les fonds soient plutôt investis dans les énergies renouvelables.

    Cette information est un extrait du BE Allemagne numero 288 du 31/05/2006 redige par l'Ambassade de France en Allemagne. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur http://www.bulletins-electroniques.com

    Source :http://www.bulletins-electroniques....
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0