Journée "Risques de sécheresse et de déficit en eau : 2. Retours d'expériences et perspectives d'adaptations territoriales " le 8 juin à Paris



  • La journée «Risques de sécheresse et de déficit en eau : 2. Retours d’expériences et perspectives d’adaptations territoriales » aura lieu le 8 juin à Paris. Elle fait suite à une première journée, qui portait sur l’évaluation des conséquences hydrologiques du réchauffement du climat, et qui s’est déroulée en mars (http://www.mediaterre.org/eau/actu,20170301090038,3.html).

    Cette deuxième journée est organisée conjointement par l’Association Française pour la Prévention des Catastrophes Naturelles (AFPCN) et l’établissement public territorial de bassin Seine Grands Lacs.

    Selon ce qui est écrit dans le document afférent à la manifestation, après plusieurs années marquantes en terme de déficit pluviométrique (2003, 2011, 2015,…) et dans un contexte de changement climatique où les prévisions des modèles climatiques à l’horizon 2050-2100 sont alarmantes, en particulier sur la question du risque de sécheresse qui devrait s’aggraver sensiblement dans un grand nombre de régions, le thème de la gestion des étiages et des sécheresses reste d’actualité et mobilise les scientifiques et gestionnaires français.

     

    Le programme prévisionnel de la journée se divise comme suit :

    -Accueil des participants et introduction de la journée

    -Résumé de la 1ère journée – Introduction aux politiques d’adaptations

    -Connaître et anticiper

    -Table ronde

    -Quelles incidences sur les activités socio-économiques et l’environnement ? Quelles solutions mises en œuvre ?

    -Gérer à l’échelle d’un bassin versant

    -Table ronde « Planification et politiques d’adaptation »

    -Prospectives et conclusions

    -Synthèse de la journée et conclusion

     

    Pour les organisateurs, cette journée vise à dresser un état des lieux des connaissances, des impacts et des modes de gestion de la sécheresse et des étiages dans une démarche territoriale. Les interventions et les échanges auront pour objectif de mettre en évidence les manques et les freins en vue d’une meilleure gestion.

    Cette journée, comme celle du mois de mars, est ouverte à tous : gestionnaires, décideurs, chercheurs, acteurs économiques, ONG, chambres agricoles, VNF, Agences de l’eau, SMBV, EPTB, collectivités…

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0