Mediaterre
   

Des châtaigniers et des hommes, le renouveau de la châtaigneraie dans le sud européen



  • Le châtaignier, l’arbre à pain, est souvent méconnu. On ignore que les forêts où il abonde aujourd’hui, étaient autrefois des vergers. Au fil des siècles, il avait su prendre une place importante dans nos sociétés en offrant de multiples ressources.

    Le châtaignier a joué, dans le sud-ouest de l’Europe, un rôle primordial dans les sociétés rurales, notamment, en France, dans les Cévennes, les Ségalas, la Corse, les Maures et dans le piémont pyrénéen, mais aussi en Italie, en Espagne et au Portugal.
    La châtaigne constituait souvent dans ces territoires, avec le seigle, une des bases de l’alimentation humaine et animale. Cet arbre a aussi largement été utilisé pour tous ses produits : dans le châtaignier « tout est bon » ! On utilisait son bois pour le chauffage, pour les charpentes, pour les piquets, les jeunes pousses de l’année pour la production de paniers, la sève pour la production de tanin, les feuilles servaient de litière, les bogues de matière organique…

    Peu exploité de nos jours, la châtaigneraie offre cependant de nombreuses potentialités en termes de production de fruits, de bois ou de patrimoine naturel et paysager. Afin de mieux faire connaître cette ressource, nous souhaitons l’étudier, tant aux plans historique, ethnographique, géographique, qu’aux plans écologique et paysager. Nous suivrons des chercheurs sur le terrain ainsi que des professionnels confrontés aux contraintes économiques actuelles et aux mesures agri-environnementales prises par les Parcs nationaux ou régionaux.

    Nous verrons l’importance du châtaignier dans notre civilisation au fil du temps et ses différents usages, notamment la place qu’il tient dans de nombreux paysages et au niveau du patrimoine bâti : secadors et clèdes (séchoirs), terrasses, calades (chemins) mais aussi du patrimoine biologique. Nous aborderons également son avenir : problèmes de maladies, désintérêt pour la production de châtaigne, objectifs de conservation des variétés locales… Mais aussi le nouvel intérêt qu’il suscite aujourd’hui avec de nouveaux usages qui font de la châtaigne un produit paradoxal. Autrefois, nourriture des pauvres par excellence, elle devient aujourd’hui un produit de luxe, connoté bio, novateur et original pour nos sociétés.

    Cette ressource, qui a su traverser les siècles en résistant à tout (glaciations, feu, maladies, destruction par l’homme) a-t-elle un réel avenir ?

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0