Mediaterre
   

On ne naît pas sollicitée, on le devient



  • Qui prend soin des nouveau-nés, s'occupe des enfants et des personnes âgées, opte pour les métiers de service à la personne ? Des femmes. Qui, entre une activité professionnelle et des tâches domestiques et familiales, accomplit une double journée de travail ? Encore des femmes. Qui entreprend des démarches de réinsertion sociale, fait des courses, accompagne ? Toujours des femmes...
    Dès l'enfance, que nous soyons femme ou homme, on nous enseigne que les femmes ont toujours à faire avec le soin, la sollicitude : tout ce qui compose un imaginaire de mère bienveillante et d'épouse attentive. La sollicitude aurait un sexe : toujours le même. Comment sortir de cette aliénation sans mettre en péril la démarche éthique du souci des autres ?
    Conjuguant avec justesse les approches de la philosophie morale, des gender studies féministes américaines et les problèmes d'actualité, Fabienne Brugère montre ici, dans cet essai audacieux et généreux, comment penser à nouveaux frais la sollicitude : valeur aujourd'hui désertée, elle peut nous amener à davantage de justice sociale. Changer la vie, tout simplement !
    Professeur à l'Université de Bordeaux, Fabienne Brugère est déjà l'auteur de nombreux livres dont L'Expérience de la beauté (Vrin, 2006) et récemment un livre destiné aux enfants dans la collection " Chouette ! Penser " chez Gallimard, C'est trop beau ! Elle vient d'être nommée Présidente du Conseil de développement de la Communauté urbaine de Bordeaux.

    Fabienne Brugère, Le Sexe de la sollicitude, Le Seuil, 192 p., 16 euros.

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0