Mediaterre
   

Lutte contre l'exclusion des femmes accusées de sorcelleries



  • Cent soixante-neuf millions cinq cent trente-huit mille cinq cent quatre-vingt-dix-huit Francs FCFA, c’est la somme que le Fonds Commun Genre (FCG) a apportée au projet de la Commission Justice et Paix (CJP) pour lutter contre l’exclusion des femmes accusées de sorcellerie au Burkina Faso dont le lancement de la seconde phase a eu lieu le vendredi 19 décembre 2014 à Ouagadougou

    En effet, le FCG dont l’objectif principal est de « Contribuer au renforcement de la durabilité des actions en matière de genre à travers l’amélioration des mécanismes de coordination et de promotion des approches innovantes » a été mis en place en 2005 par un ensemble de Partenaires Techniques et Financiers au Burkina Faso, pour soutenir les efforts des partenaires nationaux dans la promotion du genre et dans la lutte pour l’égalité hommes-femmes. Depuis sa création, le FCG a financé plus de 70 organisations à cet effet. (…)

    Source autorisée : lefaso.net

    Publication initiale, le vendredi 9 janvier 2015

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0