L'Afrique centrale active dans l'élaboration du 4e rapport " Les femmes, l'entreprise et le droit "



  • Des participants du Tchad, de la République centrafricaine, de la République démocratique du Congo, du Congo Brazzaville et du Cameroun ont pris  part,  les 10 et 11 novembre 2016, à l’atelier de lancement de la 4ème édition du rapport « Les femmes, l’entreprise et le droit ».

    Cet atelier organisé par le gouvernement burkinabé, et axé sur la problématique « Parvenir à l'égalité » a été une occasion de présenter ledit rapport. Ce rapport fournit les résultats des recherches sur l'analyse de l’environnement légal de 173 économies selon sept indicateurs qui sont entre autres, l’accès aux institutions, la jouissance de la propriété, l’obtention d’un emploi, l’incitation au travail, l’accès au crédit, l’action en justice, la protection de la femme contre la violence. Le rapport conclut que la mise en œuvre de ces sept indicateurs est nécessaire à l’avènement d’une vraie égalité.

    L’événement organisé à Ouagadougou a été une occasion pour les ministres et experts en Genre de partager les expériences de réformes menées dans les économies d’Afrique subsaharienne et d’échanger sur les processus d’élaboration et de mise en œuvre des reformes ainsi que les résultats obtenus. En plus des cinq pays d’Afrique centrale, et du Burkina pays hôte, d’autres pays d’Afrique subsaharienne ont apporté leur contribution. Ce sont : la Côte-d’Ivoire,  la Guinée, le  Niger, le Mali, du Sénégal et le Togo.

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0