Mediaterre
   

Nouveau-Brunswick : le ministère de l'Environnement enquête après la fermeture d'une autoroute sur une route de Saint John



  • Nouveau-Brunswick : le ministère de l’Environnement enquête après la fermeture d’une autoroute sur une route de Saint John

    Le ministère de l’Environnement enquête après qu’un wagon fuyant rempli d’acide sulfurique usé de la raffinerie d’Irving Oil a forcé les équipes d’urgence à bloquer une zone de 150 mètres dans l’est de Saint John pendant plusieurs heures le lundi 18 mai, y compris une partie de l’autoroute 1 dans la province du Nouveau-Brunswick à l’Est du Canada.

    Selon, le chef adjoint des pompiers, Mike Carr, « les équipages ont été appelés à la gare de triage du CN près de la rue Marsh vers 15 h 30, après que le personnel du New Brunswick Southern Railway a remarqué que du liquide inodore se déversait du haut d’un pétrolier ».

    Selon, Mike Carr « l’acide sulfurique également connu sous le nom d’acide de batterie est corrosif et toxique, et ce produit restant après le processus de raffinage du pétrole peut contenir d’autres produits chimiques. Le service d’incendie de Saint John a répondu à l’appel de matières dangereuses de niveau 1, qui est le niveau le plus élevé, avec quatre camions ».

    Le service de police de Saint John a sécurisé la gare de triage, puis a bloqué le passage supérieur de la rue Crown à proximité dans les deux sens, la route 1 en direction Est à partir de la sortie 123 et en direction Ouest de la sortie 125, et la sortie de l’avenue Rothesay en direction ouest.

    Les équipages ont travaillé rapidement avec les responsables du New Brunswick Southern Railway, l’équipe d’intervention d’urgence de RST Industries et les experts en manutention des produits pour évaluer la situation et élaborer un plan d’action.

    Les intervenants pensent qu’il y avait une valve qui fuyait ou un joint dans la valve en haut du wagon, et donc pendant que le wagon était déplacé au cours du transport, il était sous pression, faisant ainsi claquer le liquide à l’intérieur, et cela débordait sur le côté.

    Les différents intervenants ne savent pas quels pourraient être les impacts de cet incident sur l’environnement, mais ils vont surveiller la situation de très près.

    Source : Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick, Le soleil

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0