Mediaterre
   

L’économie mondiale perd de son élan



  • Après une année marquée par sa plus forte croissance depuis le début du siècle, l’économie mondiale perd de son élan, avec un taux qui se situerait autour de 3% pour 2005 et 2006, contre 4% pour l’année précédente, selon le rapport semestriel des Nations Unies intitulé « World Economic Situation and Prospects ». Toutefois, le rapport révèle la forte croissance des régions en développement, qui a atteint 6,6% en 2004 et devrait dépasser 5% en 2005 et 2006. « Cette tendance ouvre des perspectives vers la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) », souligne le Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales, Jose Antonio Ocampo. Selon le rapport, les perspectives demeurent dans l’ensemble favorables aux pays en développement, mais l’économie mondiale affronte de nombreux vents contraires: des déséquilibres régionaux grandissants; le relâchement des politiques d’incitation de ces dernières années; et la hausse du coût des ressources énergétiques et des matières premières. Le rapport insiste par ailleurs sur l’importance cruciale d’atteindre les objectifs que s’est fixée la communauté internationale dans les domaines de l’aide au développement, de l'allègement de la dette et de l’ouverture des marchés, particulièrement aux pays les plus pauvres.

    Publié par le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies, le rapport « World Economic Situation and Prospects as of mid-2005 » a été lancé le 29 juin par le Secrétaire général adjoint, Jose Antonio Ocampo, au cours d’une conférence de presse organisée au Siège de l’Organisation.
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0