Mediaterre
   

CDD-14 : discussions interactives avec les agences des N.U.



  • José Antonio Ocampo, Sous-secrétaire Général de l'ONU chargé des Affaires Economiques et Sociales, a énuméré nombre de questions clés, dont, entre autres, la manière dont les différentes agences peuvent contribuer à la promotion de l'efficacité énergétique et de l'accès à l'électricité.La Commission Economique et Sociale pour l'Asie-Pacifique a déclaré que les commissions régionales sont bien placées pour soutenir une action coordonnée dans les domaines de la politique, de l'accès, de la qualité de l'air, de la santé et des capacités institutionnelles. Le PNUD a mis en garde que les communautés à qui l'accès à l'énergie est nié, n'auront pas suffisamment de ressources pour réaliser les ODM. La Convention sur la Lutte Contre la Désertification a déclaré que la quête du bois de chauffe est un contributeur fondamental à la désertification.

    La Convention sur la Diversité Biologique a déclaré que les changements climatiques sont la troisième cause la plus importante de l'érosion de la biodiversité. L'UNFCCC a déclaré qu'elle remplit un rôle important à travers la fourniture de données et le soutien à la fois de l'adaptation et du marché du gaz carbonique. La Banque Mondiale a appelé à des efforts de validation climatique du développement, parce que les décisions concernant l'infrastructure et la production et celles institutionnelles prises aujourd'hui détermineront la vulnérabilité durant de nombreuses décennies. L'OMC a mis l'accent sur les effets sanitaires énormes de la mauvaise qualité de l'air ambiant dans les foyers, dans les lieux de travail et dans les villes.

    Soulignant l'importance des données scientifiques pour de meilleurs choix politiques, L'ORGANISATION METEOROLOGIQUE MONDIALE a appelé à un soutien adéquat des Services Hydrologiques et Météorologiques Nationaux. Le FONDS POUR L'ENVIRONNEMENT MONDIAL (FEM) a décrit les instruments axés sur l'adaptation aux changements climatiques, taillés à la mesure des PMA et des PEID, englobant un programme de petites subventions.

    L'OCDE a un aperçu sur le travail d'incorporation de l'adaptation dans la coopération en matière de développement, le renforcement de la recherche dans le domaine de l'énergie, et les lignes directrices à l'usage du commerce et de l'industrie, qui promeuvent la responsabilité du monde de l'entreprise.

    Pour la satisfaction de la demande grandissante d'énergie, le FORUM INTERNATIONAL DE L'ENERGIE a mis en avant, l'amélioration de l'accès aux marchés, la bonne gouvernance et l'adéquation des cadres politiques. L'OPEC à décrit le fonds établi pour la promotion du développement socioéconomique dans les pays en développement et de la coopération Sud Sud. Le PNUE a déclaré que les avantages tirés des technologies énergétiques renouvelables disponibles, doivent être divulgués, et a décrit son rôle dans la fourniture d'un soutien politique aux gouvernements.

    Source : Bulletin des Négociations de la Terre.

    http://www.iisd.ca/vol05/enb05237f.html
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0