Mediaterre
   

Les experts du GIEC pour une riposte au changement climatique



  • Les experts du GIEC, réunis depuis lundi à Valence sous l'égide de l'ONU, se sont mis d'accord sur un résumé d'une vingtaine de pages de leur 4e rapport qui doit faire référence sur les cinq années qui viennent et fonder la riposte au changement climatique.

    Le prochain round de négociations dans le cadre de l'ONU s'ouvre début décembre à Bali (Indonésie). Une conférence qui constitue un rendez-vous décisif, puisqu’il s’agit de s’entendre sur l’après-Kyoto. Ce protocole, signé en 1998, prévoyant la réduction des émissions de 5 % entre 2008 et 2012 par rapport aux niveaux de 1990, expire en 2012.

    Les experts du GIEC demandent aux gouvernements de s’orienter, non seulement, vers des réductions plus drastiques mais aussi de s'apprêter à affronter les conséquences inéluctables du réchauffement, surtout dans les régions chaudes : sécheresses, inondations, famines, déplacements de population. Le rapport de synthèse confirme les prédictions connues : de science quasi certaine (à 90 %), l’homme est responsable du réchauffement global de ce dernier demi-siècle ; la concentration de CO2 dans l’atmosphère est la plus forte en 500 000 ans ; d’ici à la fin du siècle, la hausse moyenne des températures passera de 1,8 à 4 °C, et le niveau des mers risque de monter de 60 cm.
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0