Mediaterre
   

USA : Les États et les collectivités se mettent au vert



  • Les États et les collectivités se mettent au vert

    Dans tous les États-Unis, les États fédérés, les collectivités locales et le secteur privé investissent dans le développement de sources renouvelables d'énergie destinées à réduire les émissions de gaz à effet de serre responsables des changements climatiques mondiaux. Ces investissements se révèlent fort rentables, notamment dans le cadre des partenariats conclus entre les gouvernements locaux, le gouvernement fédéral et des entreprises privées ainsi que des organisations non gouvernementales, visant à accroître l'emploi des énergies solaire, éolienne, hydraulique et organique. L'infographie ci-dessous nous en donne quelques exemples.

    Californie

    Chef de file en matière de protection environnementale, la Californie utilise des énergies renouvelables et réduit les émissions de gaz à effet de serre en privilégiant une « nouvelle économie énergétique ». Il s'agit de réduire les émissions de manière spectaculaire et d'offrir de nouveaux emplois « à col vert » dans les secteurs émergents : la recherche, le développement, la manufacture et l'application des nouvelles techniques dans les logements et dans les immeubles à usage commercial.

    La Home Builders Association de la partie nord de la Californie s'est engagée à ramener les émissions dès 2020 à la moitié de leur volume de 1990. L'Initiative solaire qui offre des incitations pour les installations solaires a créé une demande supplémentaire d'auditeurs en bilans énergétiques, d'entreprises du bâtiment et d'électriciens habilités à installer des panneaux solaires.

    Voir : La Californie se fixe des objectifs ambitieux en matière d'énergie renouvelable ( http://usinfo.state.gov/xarchives/display.html?p=washfile-french&y=2008&m=February&x=20080221145458eaifas0.2812464 )

    Washington

    La municipalité de Bellingham s'est engagée à s'alimenter uniquement en électricité produite à partir de ressources renouvelables. Cette ville, qui a commencé à acheter la totalité de son électricité verte en 2007, est en tête de la liste des collectivités vertes établie par l'EPA (Agence de protection de l'environnement) : 11 % des maisons particulières et des bâtiments à usage commercial de la ville achètent de l'électricité produite par des énergies renouvelables.

    Seattle est en bonne place dans la liste des villes vertes avec ses programmes d'achat d'électricité « renouvelable », de recyclage et de transports en commun propres. Une grande partie de l'électricité de la ville vient de barrages hydroélectriques à faible impact écologique et, ces dernières années, des éoliennes ont été construites et l'utilisation de l'énergie solaire a augmenté.

    Voir : Les gouvernements et les associations s'engagent à réduire les émissions de carbone ( http://usinfo.state.gov/xarchives/display.html?p=washfile-french&y=2008&m=March&x=20080313180128mlenuhret0.4562189 )

    Orégon

    Portland, récemment nommée première ville verte américaine par le magazine Popular Science, s'alimente à 50 % en électricité produite de sources renouvelables et est résolue à préserver la pureté de son atmosphère et de son eau en devenant une ville écologique. Depuis 1993, elle a réduit de 12,5 % le volume de ses émissions annuelles de gaz carbonique grâce à des pratiques d'énergie verte dans le bâtiment et les transports, au recyclage et à l'utilisation d'énergies renouvelables.

    Près de 80 % de l'électricité de l'Orégon est d'origine hydroélectrique et l'État dispose d'importantes sources d'énergie éolienne qu'il a commencé à développer. Il a d'excellentes sources d'énergie géothermique et son potentiel d'énergie de la biomasse est de quelque 10 millions de mégawatts par an. Le sud-est de l'État jouit d'une bonne exposition solaire et il est possible d'y construire des installations photovoltaïques résidentielles et agricoles, avec un potentiel de quelque 68 millions de mégawatts par an.

    Voir : L'énergie éolienne, une source d'électricité en plein essor ( http://usinfo.state.gov/xarchives/display.html?p=washfile-french&y=2008&m=March&x=20080304142832lcnirellep0.648205 )

    Alaska

    Le plan urbain d'Anchorage, qui prévoit de remplacer tous les réverbères de la ville par des diodes émettrices de lumière (LED) et des ampoules à induction, a mérité sa place dans la liste des 50 villes vertes du magazine Popular Science. Son maire, Mark Begich, qui a accueilli la première Conférence des maires américains sur les changements climatiques, a mis la mairie aux nouvelles normes d'efficacité énergétique et élargi le programme de recyclage.

    Le vent et la biomasse sont abondants en Alaska et le potentiel de production d'énergie géothermique et houlomotrice est important. En hiver, la longueur des nuits limite les quantités d'énergie solaire disponibles mais les panneaux photovoltaïques et les maisons solaires passives qui utilisent au mieux l'énergie solaire deviennent plus populaires.

    Arizona

    Les organisateurs du Super Bowl, match de championnat du football américain professionnel, privilégient le service communautaire du programme environnemental de la National Football League, qui prévoit le recyclage des fournitures de bureau ainsi que l'utilisation de véhicules fonctionnant aux biocarburants. La ligue contribue aussi aux efforts de reboisement afin de contrer les effets des émissions de gaz carbonique générées par les activités de la NFL.

    La NFL considère son programme environnemental comme un bon investissement qui permet de conserver des ressources quelle que soit la ville qui accueille le match. À Phoenix, où il s'était tenu en 2008, la NFL a planté quelque 40,5 hectares d'arbres dans la réserve des Indiens apaches des White Mountains (Arizona), qui avait été victime d'un incendie catastrophique en 2002.

    Colorado

    Une nouvelle ordonnance municipale de la ville de Denver sur les Green Buildings and Green Points Program (Bâtiments verts et Programme de points verts) prescrit de nouvelles techniques de construction et de rénovation vertes. Les entreprises doivent préparer un audit énergétique pour garantir l'efficacité énergétique de la construction, installer des éclairages économes en énergie, remplacer les chaudières anciennes par de nouvelles unités à ventilation directe plus économes et recycler au moins 50 % des déchets de construction.

    Le programme, qui donne des conseils pour le développement écologique des sites, la création de zones vertes, et l'incorporation d'énergies renouvelables (comme des systèmes de chauffage à l'énergie thermique solaire), vise à aider les propriétaires à pratiquer l'écologie, à encourager la conservation des combustibles fossiles et des autres ressources naturelles et à réduire la contribution de la ville aux émissions qui causent le réchauffement mondial.

    Voir : Les gouvernements et les associations s'engagent à réduire les émissions de carbone ( http://www.google.fr/search?hl=fr&q=%C3%A9nergie+houlomotrice&meta=lr%3Dlang_en )

    Hawaï

    Un système très élaboré permet de transformer les déchets urbains en carburant qui est utilisé pour créer de la vapeur qui fait tourner une turbine génératrice d'électricité. Un système de contrôle de la pollution nettoie les gaz d'échappement et neutralise les cendres. La centrale peut produire 57 mégawatts d'électricité par jour - assez pour alimenter 45.000 foyers - et les cendres sont utilisées comme agrégat dans la construction routière et à d'autres fins commerciales. HPower est associée à la société Covanta Energy pour ce projet.

    Hawaï, un des premiers États promoteurs de la « vie verte », est déterminé à produire 70 % de son électricité de ressources renouvelables d'ici à 2030. L'île dispose d'importantes ressources éoliennes, solaires, volcaniques et houlomotrices pour produire de l'électricité. Les plantations de canne à sucre fournissent la biomasse conventionnelle pour la production de biocarburants et les chercheurs produisent du biodiesel à partir d'algues marines.

    Texas

    À la pointe des efforts de promotion des énergies renouvelables du Texas, la ville d'Austin vise à améliorer la qualité de vie de ses habitants en maintenant sa « santé écologique » grâce à son programme de bâtiments verts et d'utilisation rationnelle de l'énergie. Son programme Austin Energy Green Choice © se dit être « le programme le plus avancé de la nation parrainé par des sociétés d'énergie verte » et fournit de l'électricité produite à partir de sources d'énergies renouvelables propres, comme le biogaz et le vent.

    L'Austin Energy Green Choice © conseille les consommateurs et organise des séminaires à l'intention des entreprises du bâtiment sur les manières de satisfaire les normes de certification de l'U.S. Green Building Council's Leadership in Energy and Environmental Design (LEED) .

    Nevada

    Nevada Solar One, une centrale thermique solaire de 64 mégawatts près de Boulder City, peut produire de l'électricité pour près de 14.000 foyers de la région de Las Vegas. Projet international mené par Solargenix Energy (USA), Nevada Solar One a été conçu et construit par ACCIONA (Espagne) et des fournisseurs comme Schott & Flabeg (Allemagne) et Siemens (Suède). C'est un des plus grands projets de ce type au monde.

    Les États du sud-ouest des États-Unis ont de vastes déserts qui reçoivent d'énormes quantités de rayonnement solaire pendant toute l'année. Les autorités fédérales et étatiques y encouragent la construction d'importantes installations solaires.

    Oklahoma

    Les enfants de Tulsa se rendent à l'école dans des bus fonctionnant au gaz naturel comprimé (GNC) grâce à un projet pilote de 1998 qui teste des carburants de remplacement. Près de 200 bus et camions du parc automobile des écoles publiques fonctionnent au GNC, qui brûle de manière plus propre que l'essence.

    Le programme de Tulsa Clean Cities (villes propres) a été lancé en 1997 pour réduire la pollution atmosphérique en favorisant les carburants de remplacement et en informant le public des avantages des technologies vertes et des véhicules multicarburants et hybrides. Il est soutenu par une coalition de gouvernements locaux et étatiques, des entreprises, des prestataires de soins de santé et d'autres organisations.

    Minnesota

    Dans le Midwest, le Minnesota intensifie ses efforts de développement et de promotion des énergies renouvelables, dont l'énergie éolienne et les biocarburants. Cela pourrait aider les collectivités rurales à créer des emplois là où elles dépendent depuis toujours de l'agriculture.

    Le gouverneur de l'État, Tim Pawlenty, est un des nombreux gouverneurs américains à soutenir des programmes d'énergie verte qui permettent de réduire les émissions de gaz carbonique et de développer de nouvelles industries. Les résidents de la petite ville de Medelia ont commencé à exploiter une centrale électrique fonctionnant à la biomasse produite par les récoltes locales que d'autres petites villes prennent comme modèle.

    Voir : Le Minnesota accélère la recherche de sources renouvelables d'énergie ( http://usinfo.state.gov/xarchives/display.html?p=washfile-french&y=2008&m=February&x=20080220155614eaifas0.9081232 )

    Louisiane

    L'acteur Brad Pitt aide les résidents du 9e arrondissement de La Nouvelle-Orléans dont l'ouragan Katrina a détruit les foyers. Make It Right, l'organisation à but non lucratif qu'il a fondée à cet effet, n'aide pas seulement à restaurer le quartier grâce à la construction de maisons économes en énergie : les cabinets d'architecture verte qui sont impliqués dans le projet élaborent des bâtiments écologiques qui s'intègrent dans l'environnement, utilisent l'énergie solaire et la lumière naturelle et collectent les eaux de pluie. Leur soutien leur vient de personnalités du spectacle et de diverses entreprises. L'aide financière des donateurs aide les familles à couvrir la différence entre le prix de la maison et le montant qu'elles peuvent payer.

    Indiana

    La célèbre course automobile des 500 miles d'Indianapolis (Indy 500) est devenue verte : en 2008, les 33 voitures sélectionnées pour les 805 km (500 miles) de course fonctionnaient entièrement à l'éthanol. L'éthanol est produit à partir de produits organiques à forte teneur en hydrates de carbone - amidon, sucre ou cellulose - et est utilisé comme additif aux carburants fossiles pour réduire la pollution. Les voitures de l'Indy 500 « tournaient » entièrement à l'éthanol, une première dans le monde de la course automobile. L'éthanol a un indice d'octane plus élevé que l'essence traditionnelle et la consommation des voitures de course, qui roulent à plus de 350 km à l'heure, en est améliorée.

    Floride

    La société FLP Energy, présente dans 25 États, est le principal fournisseur d'énergie solaire et éolienne aux États-Unis. Outre qu'elle permet de remplacer les combustibles fossiles polluants en voie de disparition par des énergies constamment renouvelées, sans émissions et rentables, la société vise à minimiser son propre impact environnemental.

    FLP utilise aussi l'électricité hydroélectrique en sus de l'électricité solaire et éolienne ; elle a aussi recours à des centrales au gaz naturel et nucléaires pour répondre aux besoins des entreprises commerciales et des particuliers. Elle vend l'électricité en gros aux distributeurs régionaux et municipaux et aux coopératives.

    Voir : Une société de Floride veut remplacer les combustibles fossiles par une énergie propre ( http://usinfo.state.gov/xarchives/display.html?p=washfile-french&y=2008&m=February&x=20080220155614eaifas0.9081232 )

    Virginie

    La municipalité d'Alexandria a signé l'U.S Mayor's Climate Protection Agreement (Accord des maires américains pour la protection du climat) qui « vise à atteindre voire dépasser les objectifs du Protocole de Kyoto dans leurs collectivités », et a mis en place son propre plan d'urbanisme, l'Eco-City Alexandria. Visant à créer une ville écologique, il accorde des allégements fiscaux à l'installation de panneaux solaires et aux bâtiments verts. La ville s'est associée à Covanta Energy pour convertir ses déchets dans une centrale qui fournit de l'électricité à quelque 20.000 foyers de la Virginie du Nord.

    La municipalité de Warrenton s'est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 25 % d'ici à 2012 grâce d'une part à la construction d'une centrale utilisant les déchets et qui fournira de l'électricité à la collectivité et d'autre part à l'introduction de carburants propres.

    Vermont

    Le Central Vermont Public Service transforme la bouse de vache en électricité et, du même coup, contribue à réduire la pollution et à stimuler la production laitière qui était en panne. Le programme Cow Power table sur la bonne volonté de milliers de consommateurs qui acceptent de payer un peu plus pour leur électricité afin d'élargir le programme d'énergie renouvelable et soutenir les exploitants agricoles dont les vaches fournissent la matière première.

    Le méthane produit par la bouse de vache alimente un générateur électrique. Le méthane est un important gaz à effet de serre mais il brûle plus proprement que les combustibles fossiles qui émettent du gaz carbonique.

    Voir : Des déjections animales transformées en électricité ( http://usinfo.state.gov/xarchives/display.html?p=washfile-french&y=2008&m=February&x=20080227161226ndyblehs0.3704187 )

    Massachusetts

    La ville de Hull exploite deux turbines éoliennes ultramodernes qui sont devenues un modèle de l'engagement d'une collectivité en matière d'utilisation d'énergie propre et renouvelable. La ville, que la popoulation de la région appelle aussi « Pointe aux moulins » depuis 1820, s'est montrée à la hauteur de sa réputation en gagnant le prix 2007 du Wind Power Pionneer (Pionnier de l'énergie éolienne) accordé par le ministère de l'énergie.

    Les turbines, achetées à l'entreprise danoise Vestas, ont permis de ramener la facture électrique pour l'éclairage urbain de 150.000 dollars à zéro. L'énergie éolienne est une des sources d'énergie qui se développe le plus rapidement aux États-Unis, à un rythme de 30 à 40 % par an.

    Source : Bureau des programmes d'information internationale du département d'Etat.
    Site Internet : http://usinfo.state.gov/fr/
    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0