Mediaterre
   

Le G20 déclare « nous avons la responsabilité d'assurer notre avenir », mais manque-t-il la volonté ?



  • " Nous avons la responsabilité d'assurer notre avenir par la consommation durable, la production et l'utilisation des ressources qui permettent de conserver notre environnement et relever le défi du changement climatique " : Voici parmi les quelques mesures et des bonnes intentions, ce que l'on peut relever des conclusions du G 20.

    Les chefs d'État et de gouvernement qui se sont réunis jeudi et vendredi à Pittsburgh aux Etats-Unis se sont d'accordés pour renforcer la coopération économique internationale. Ils proposent de " moderniser les institutions financières internationales et l'architecture de développement global est essentiel à nos efforts pour promouvoir la stabilité financière mondiale, favoriser le développement durable, et améliorer les conditions de vie des plus pauvres ". Ils fustigent également " les défaillances de la réglementation et la de surveillance ", ainsi que les " risques pris par les banques et autres établissements financiers " et affirment qu''un " retour à la prise de risque excessive répandue dans certains pays avant la crise n'est pas une option ".

    Le G20 accorde plus de place aux pays émergents  avec une augmentation de 5 % des droits de vote du FMI et 3 % de droits de vote à la Banque mondiale. Mais il n'y a pas grand-chose d'annoncé pour les pays pauvres. Le G20 se contente d'entériner le rôle des banques de développement dont la mission essentielle   est de soutenir " le développement et réduire la pauvreté dans le monde ".

    Pour faire face au défi climatique, le G 20 propose des mesures essentiellement énergétiques avec l'arrêt à " moyen terme " des subventions sur les énergies fossiles. Les 20 se sont engagés à " redoubler d'efforts pour conclure un accord sur le climat à Copenhague " sans pour autant prendre réellement de position clairement définie. Ainsi, pour certains, le sommet de Pittsburgh reste une " occasion manquée de peser sur les négociations en vue de la conférence de Copenhague " sur la question cruciale de la lutte contre le réchauffement climatique.

    [cdp15-cccc] 




    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0