ONU : Dispositifs institutionnels nécessaires à la réalisation des objectifs de développement durable



  • Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 étant par nature un programme intégré, il convient de ne pas considérer isolement les effets des différentes politiques mais de les envisager en termes de synergies et d’arbitrages entre tous les objectifs de développement durable, toutes les cibles et le développement durable dans son ensemble.

    Les changements de méthode que suppose cette approche globale vont entraîner des besoins considérables en termes de formulation des politiques et des processus de mise en œuvre, et les systèmes politiques et administratifs devront renforcer leurs capacités pour gérer les importantes interactions entre les objectifs.

    Dans le présent document, nous soutenons qu’au niveau de l’administration centrale, l’intégration horizontale des politiques répond le mieux aux exigences de cohérence des objectifs de développement durable. Il faut donc des mécanismes pouvant surmonter le fractionnement qui résulte d’une administration cloisonnée, ce qui suppose un ensemble de dispositifs stratégiques et opérationnels. Parmi ces dispositifs, diverses mesures d’organisation intéressent à la fois l’administration et les parlements et nécessitent notamment des incitations budgétaires et la formation des fonctionnaires.

    Les administrations nationales, régionales et locales doivent également interagir aux fins de l’intégration générale des politiques, ce qui nécessite une coordination verticale. Il sera essentiel de tenir un dialogue avec les diverses parties prenantes, en particulier pour ancrer la stratégie nationale de développement durable au niveau local. La participation active de la société civile, des entreprises, des citoyens et de la communauté scientifique peut aider à prendre en compte le caractère intégré et inclusif des objectifs de développement durable.

    Il faut en particulier associer les groupes vulnérables de manière à ne laisser personne de côté. Dans le présent document, nous notons que les qualités intrinsèques des technologies de l’information et des communications en font le moyen le plus efficace d’améliorer, de réorganiser ou d’ajuster les dispositifs institutionnels pour réaliser le Programme 2030. Les technologies de l’information et des communications apportent aux dispositifs institutionnels un appui essentiel en permettant une action collaborative, intégrée et coordonnée entre les organismes du secteur public et avec d’autres acteurs.

    En outre, elles permettent notamment de mener une gestion transparente et responsable, de mobiliser de grandes quantités de données aux fins des politiques et de la planification et de disposer d’outils d’analyse pour mesurer les progrès accomplis en ce qui concerne les objectifs et les cibles. Les technologies de l’information et des communications sont donc un élément essentiel des dispositifs institutionnels qui sous-tendent la mise en œuvre du Programme 2030.

    Télécharger le document

    [ODD2030]

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0