Lecture : Le secteur portuaire en Afrique : plein cap sur le développement (revue de PROPARCO)



  • Présentation du du vingt-sixième numéro de la revue Secteur Privé & Développement :

    Chaque année, dans le monde, plus de 9 milliards de tonnes de fret sont transportées par voie maritime. Ce qui en fait, et de loin, le principal mode de transport de marchandises de la planète : pétrole, minerai, marchandises en vrac ou conteneurs transitent ainsi à longueur d'année sur les océans. Les infrastructures portuaires et, par conséquent, les voies de communication qui y sont reliées, ont donc un rôle essentiel à jouer, afin d'assurer la bonne gestion de ces flux.

    L’Afrique est au centre de ces échanges et le continent ne manque pas de susciter un véritable regain d’intérêt de la part du secteur privé : ainsi, entre 2007 et 2017, près de 50 milliards de dollars auront été investis dans le secteur portuaire. Les terminaux portuaires africains, dont beaucoup sont sous le contrôle d’opérateurs privés, voient ainsi transiter chaque année près de 5 % du commerce maritime mondial.

    A travers les analyses d’experts en économie maritime, de spécialistes des échanges internationaux ou encore d'un avocat spécialisé en droit portuaire, ce nouveau numéro de Secteur Privé & Développement se penche sur les freins au développement des infrastructures portuaires en Afrique, mais aussi sur l'effet de levier que celles-ci peuvent avoir sur le développement des économies africaines.

    Télécharger la revue (PDF)

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0