Mediaterre
   

ONU : Allocution de Son Excellence Saleumxay Kommasith, Ministre des Affaires étrangères de la République démocratique populaire du Laos



  • M. SALEUMXAY KOMMASITH, Ministre des affaires étrangères de la République démocratique populaire laos, a d’abord présenté ses condoléances aux pays des Caraïbes et d’Amérique latine frappés par des catastrophes naturelles.  Se disant convaincu que la paix et la sécurité sont une aspiration commune de la communauté internationale, il a appelé à davantage de coopération entre les États et à la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030. 

    Le Ministre a également souhaité un monde débarrassé des armes nucléaires et de destruction massive et s’est félicité que son pays ait, il y a deux jours, signé le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires.  Il a cependant souligné que la tâche était immense et a demandé à la communauté internationale de redoubler d’efforts pour mettre en œuvre le Traité.  M. Kommasith a également demandé que toutes les parties impliquées aujourd’hui dans des conflits fassent preuve de retenue et cherchent à les résoudre de manière diplomatique, tout en veillant à la désescalade des tensions.  La paix et la sécurité, a-t-il insisté à plusieurs reprises, sont des conditions indispensables pour que le monde continue à avancer sur le plan socioéconomique.

    M. Kommasith s’est ensuite longuement étendu sur les réussites de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), qui célèbre son cinquième anniversaire.  Cette organisation, a-t-il insisté, est centrale dans le maintien de la paix et de la stabilité dans la région, car elle favorise la compréhension et l’entente entre les pays.  Il a souligné combien son rôle essentiel était aujourd’hui reconnu par les autres pays et a rappelé la naissance, en 2015, de la Communauté économique de l’ASEAN.

    La République démocratique populaire lao veut créer des conditions favorables au développement durable à travers la mise en œuvre des 17 objectifs du Millénaire pour le développement, a poursuivi le Ministre.  Ces derniers ont été intégrés dans le programme socioéconomique de son pays pour la période 2016-2020.  M. Kommasith a ensuite parlé d’un « Objectif 18 », visant à répondre au défi que représente pour le développement la pollution par les restes explosifs de guerre.  Cet objectif purement national, qui contribuera à améliorer la vie des populations rurales, fait l’objet d’une attention spéciale et sa mise en œuvre a été lancée l’année dernière en marge d’un sommet de l’ASEAN par le Premier Ministre du Laos et l’ex-Secrétaire général Ban Ki-moon, a expliqué M. Kommasith.

    À travers la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement, la République démocratique populaire lao ambitionne de devenir un pays à revenu intermédiaire à l’horizon 2030, a poursuivi le Ministre.  Elle s’attèle aussi aux défis inhérents à sa situation de pays enclavé, en renforçant ses relations avec le Viet Nam, la Chine, la Thaïlande et l’ensemble de la région.  M. Kommasith a indiqué que son pays construisait actuellement une autoroute qui va le relier au sud de la Chine et a mis en évidence l’importance des couloirs économiques Nord-Sud et Sud-Est.  Misant sur une croissance verte et durable, le pays participe aussi au programme de l’ASEAN à l’horizon 2025 et est membre de l’initiative chinoise de « la route de la soie ».

     


    [agonu72], [CdP22-climat], [CdP23-climat]

    Source : ONU

    Photo : ONU

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0