Les Québécois largement favorables à la poursuite du développement éolien



  • Un sondage Léger démontre le fort soutien de la population du Québec envers l’énergie éolienne pour réussir la transition énergétique.

    L’énergie éolienne est perçue de façon très positive par la population québécoise, révèle un nouveau sondage Léger mené auprès de 1000 Québécois. Non seulement les Québécois appuient massivement la technologie éolienne, ils sont favorables à la poursuite du déploiement de l’industrie dans la province, notamment pour atteindre les objectifs du gouvernement du Québec dans la transition des énergies fossiles vers les énergies renouvelables.

    Les résultats du sondage révélés

    – 78 % des Québécois sont plutôt favorables au développement de parcs éoliens au Québec et 65 % pensent que le Québec devrait faire une plus grande place à l’énergie éolienne;

    – 63 % des Québécois voient en l’énergie éolienne un bon moyen pour stimuler le développement
    économique régional;

    – À propos des critères pour choisir les moyens de production d’électricité à long terme, les
    Québécois citent en premier les impacts environnementaux (65 %), suivis de la diversification
    des moyens de production (51 %). De plus, 47 % des Québécois favorisent la construction de
    plusieurs petits projets plutôt qu’un nombre limité de grands projets pour produire de
    l’électricité;

    – Seulement 9 % des Québécois disent avoir une moins bonne opinion sur l’énergie éolienne qu’il
    y a trois ans;

    – Seulement 17 % des Québécois sont d’avis que les éoliennes causent une hausse de leur facture
    d’électricité et 14 % imputent la responsabilité du surplus d’électricité au Québec à l’énergie
    éolienne;

    – Enfin, 52 % des Québécois réalisent que l’utilisation de l’énergie éolienne aura un impact dans la
    transition des énergies fossiles vers les énergies renouvelables.

    Analyse des résultats

    « Les résultats de ce sondage démontrent que les Québécois souhaitent la poursuite du développement éolien, un choix positif pour l’économie et l’environnement, remarque Jean-François Nolet, vice-président de l’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA). L’énergie éolienne répond aux priorités des Québécois. De plus, le sondage reflète la qualité du travail des collectivités et de l’industrie au cours de la dernière décennie, qui a mené à la mise en service de projets totalisant près de 4000 mégawatts, avec un niveau de soutien élevé de la population », conclut M. Nolet.

    Les résultats de ce sondage seront au cœur des discussions lors du 33e Congrès annuel et salon professionnel de CanWEA qui s’ouvrira mardi prochain, le 3 octobre à Montréal. Près de 1500 participants du Québec, du Canada et d’ailleurs sont attendus pour le plus important événement en énergie renouvelable au Canada.

    Le sondage Léger a été mandaté par l’Association canadienne de l’énergie éolienne et effectué sur le web du 12 au 18 juin 2017 auprès de 1000 Québécois s’exprimant en français ou en anglais. Les résultats ont été pondérés à l’aide des données de Statistique Canada afin de rendre l’échantillon représentatif de l’ensemble de la population à l’étude. La marge d’erreur maximale pour un échantillon de 1000 personnes est de 3,1 %, et ce, 19 fois sur 20.

    Source : Association canadienne de l’énergie éolienne

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0