Un plan de communication et des outils pour mieux gérer les ressources marines et côtières de l’île de Ngazidja (Comores)



  • Un plan de communication et des outils pour mieux gérer les ressources marines et côtières de l’île de Ngazidja (Grande Comore)

    Du 20 au  21 mars  dernier, s’est tenu à la salle de conférence de la faculté des sciences, un atelier  de validation d’un  plan de communication et d’un  guide des messages qui seront mis en œuvre par l’Ong Ulanga-Ngazidja avec l’appui du réseau de ses associations partenaires.

    Une soixantaine de participants venant de divers secteurs de la zone côtière ainsi que des secteurs des medias et de différents organismes avaient pris part à la rencontre qui entre dans le cadre du lancement des campagnes d’éducation environnementale sur la gestion durable des ressources marine et côtières de l’ile de Ngazidja et ce avec l’appui du Programme régional de gestion durable des ressources des zones côtières des pays de l’Océan Indien (Progeco).

    Ce Plan de communication environnementale repose sur la volonté commune de sauvegarder, de conserver,  de valoriser et d’utiliser rationnellement les ressources marines et côtières de notre milieu insulaire. Il est, de ce fait, un instrument essentiel pour véhiculer des informations pertinentes sur les ressources environnementales existantes et aussi sur les menaces pesant sur elles.  Il propose des alternatives à un certain nombre de problèmes recensés sur les écosystèmes côtiers et marins et, présente toute une panoplie d’activités pouvant contribuer à la réduction des facteurs qui contribuent à leur dégradation rapide.

    Les principaux axes d’intervention proposés reposent sur la promotion de comportements responsables, qu’il s’agisse de la gestion des ressources marines et côtières que des pratiques qui fragilisent  le littoral, les mangroves, les plages… Il est en effet conçu pour permettre la sensibilisation de toutes les catégories sociales, les communautés de base, les associations de développement et les institutions locales et nationales. L’implication de tous ces acteurs est un des éléments clés de réussite des campagnes d’information et de sensibilisation qui seront développées en commun. Ce Plan devra aider à terme l’ensemble des acteurs intervenant dans la protection et la valorisation de l’environnement marin et côtier à mieux se coordonner et à œuvrer de concert pour stimuler les changements de comportement pour la nécessaire gestion rationnelle des ressources marines et côtières de l’île.

    En élaborant ce plan et ces outils l’ONG « Ulanga Ngazidja », les associations de défense de l’environnement, les institutions de l’île de Ngazidja et de l’Union des Comores ainsi que les partenaires opérant dans le domaine de l’environnement ont voulu répondre à un impératif, qui est de prendre à bras le corps  un des problématique des petits états insulaires en développement, à savoir la gestion intégrée des zones côtières. Ainsi ce plan est basé sur un état de lieu de l’environnement marin et côtier de l’île de Ngazidja et sur les effets néfastes de nos comportements et de nos pratiques quotidiens sur ce milieu fragile. Il se propose de développer l’éducation environnementale des différentes couches de la population, de faire en sorte qu’elles soient bien informées et soutiennent les efforts de saine gestion des ressources côtières et marines. Il reste que tout cela nécessite de la part de nos décideurs dans les iles de la lune d’oser prendre les mesures qui s’imposent pour que nous puissions vivre dans un environnement assaini. Or le temps passe, et pour une fois, nous devons cesser de toujours travailler dans l’urgence.

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0