Mediaterre
   

Thèse : Faisabilité technique de la valorisation des BHpM comme piégeur de polluants (CrVI) et validation comme MTD



  • Loïc Perrin a le plaisir de vous convier à sa soutenance de thèse qui se déroulera : Le mercredi 9 décembre à 14h30, à l'Espace Fauriel de l'Ecole des Mines de St-Etienne (29, rue Ponchardier) dans l'amphithéâtre A022.

     A cette occasion, je vous présenterai les résultats de ma thèse intitulée : "Faisabilité technique de la valorisation des BHpM comme piégeur de polluants (CrVI) et validation comme MTD ".

    Résumé de la thèse :

    Le secteur du traitement de surfaces produit un tonnage important de boues d'hydroxydes métalliques (200 ktonnes) lors de la dépollution par précipitation de leurs effluents liquides chargés en métaux lourds. Généralement les boues polymétalliques (sans espèces majoritaires) sont très peu valorisées du fait de leur versatilité importante en teneur métallique et sont donc, pour la plupart d'entre elles envoyées en centre d'enfouissement. Notre étude concerne la valorisation de ces boues comme adsorbant afin de fixer les espèces polluantes contenues dans les effluents industriels. Le polluant choisi pour cette étude préliminaire est le CrVI. Différents paramètres expérimentaux (nature chimique de la boue, rapport solide / liquide, concentration du polluant, granulométrie,...) ont été étudié ainsi que deux méthodes de sorption (en batch agité et en batch percolant). Il a été montré que les boues d'hydroxydes polymétalliques ont de grandes capacités d'adsorption (jusqu'à 95 % d'élimination du CrVI après 20 minutes de mise en contact) selon les conditions expérimentales. De plus, il s'est avéré que les capacités de lixiviation peuvent être importante (jusqu'à 50 % du CrVI adsorbé est relargué) selon les paramètres testés. Les propriétés de sorption ont été comparées à celles des hydroxydes doubles lamellaires (HDL), pouvant être considérés comme une boue synthétique parfaite. La comparaison des propriétés de ces composés ont permis d'observer des capacités d'adsorption similaires (95 % d'élimination du CrVI initial) tandis que les capacités de lixiviation des HDL dans les conditions testées sont d'au maximum 10 %). Cette étude a été complétée par l'évaluation du procédé Val-Boue au regard des Meilleures Techniques Disponibles. La conclusion de cette étude comparative de notre procédé au procédé de déchromatation classique est que Val-Boue est une technique émergente candidate aux MTD.

    Mots clés : traitement de surfaces, boue d'hydroxydes métalliques, sorption, CrVI, Hydroxyde Double Lamellaire, Meilleure Technique Disponible

    Loïc Perrin
    Espace Fauriel

    ENSM-SE - 158, cours Fauriel - SAINT ETIENNE cedex 2 FRANCE
    Tel. (33) 4.77.42.02.26
    Fax. (33) 4 77 42 66 33

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0