Mediaterre
   

Efficience et efficacité d'une normalisation de sujets sociopolitiques : Le cas de la responsabilité sociétale



  • Thèse de Sciences Économiques soutenue le 30 mai dernier à l'Université de Strasbourg, présentée par Vincent Helfrich.

    Cette thèse questionne l'efficacité, la légitimité et les limites d'un élargissement du champ de la normalisation à des sujets éminemment sociopolitiques, en insistant sur les processus et les enjeux d'une telle démarche, ainsi que sur les mécanismes de recherche de consensus qu'elle exige. L'idée centrale de la thèse est que la régulation normative de sujets de nature sociopolitique peut être efficiente, de par la nature même des normes.
    Cependant, cela n'est pas suffisant pour garantir l'efficacité de résultat de cette régulation, en raison des spécificités du sujet régulé, qui rendent difficile la construction d'un consensus fort entre acteurs hétérogènes, alors que cette dernière constitue une condition nécessaire à l'efficacité de l'outil de régulation. Dans une perspective plus générale, cette thèse questionne également les difficultés de la construction d'un équilibre consensuel entre acteurs hétérogènes sur des questions éminemment complexes.
    Dans ce cadre, la technicité d'un tel projet repose davantage sur la construction de cet équilibre que sur les éléments du sujet à normaliser.


    Mots clés : normalisation, régulation, RSE, consensus, ISO 26000, efficience, efficacité.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0