24 heures pour les océans à Deauville



  • 24h pour soutenir la jeune recherche scientifique portée par l'Institut océanographique Paul Ricard qui travaille à connaître, faire connaître et protéger la mer, source de vie et condition de notre survie.

    "L’Océan mondial s’essouffle, et notre avenir est menacé

    En deux siècles, seulement, les impacts des activités humaines ont modifié le climat et, par là-même, la chimie de l’eau de la mer. Une incroyable vitesse d’accélération, au regard des centaines de millions d’années de stabilité de notre biosphère.

    Après un demi-siècle d’actions de recherches et de diffusion des connaissances, la voix du monde du silence s’est enfin fait entendre à Paris, lors de la COP 21, grâce à une initiative citoyenne et collaborative : la Plateforme Océan et Climat.

    Essentiels pour l’équilibre climatique et hydrique de la planète, pour le maintien et la sécurité de nos sociétés humaines et pour la sauvegarde de la biodiversité, les services écosystémiques fondamentaux de l’Océan, dans sa perception mondiale, ont enfin été reconnus.

    Les océans sont tout à la fois notre avenir et notre mémoire, mais aussi notre miroir : nous aurons l’Océan que nous méritons.

    Ce que nous avons dégradé, nous pouvons et devons tenter de le restaurer, de le sauvegarder. C’est encore en notre possible. Connaître, faire connaître et protéger la mer, telles sont les missions de l’Institut océanographique Paul Ricard depuis 50 ans.
    Inlassablement, les chercheurs ont bâti, jour après jour, de découvertes en réussites, les connaissances et les consciences.

    Aujourd’hui les solutions existent, elles sont fondées sur l’observation de la nature, la restauration des écosystèmes et la résolution, à l’échelle locale, des menaces globales.

     

    Enfin, grande première pour l’Humanité, il nous faut rendre la vie à la mer, il est temps de donner un autre sens, d’avoir une autre vision pour les poissons et l’ensemble des organismes marins.

    De leur survie dépendra la nôtre…

    Toute grande cause a son heure. Celle de la protection de l’Océan a sonné.

    Tous, nous devons ensemble, promouvoir cet appel, partager nos compétences et aider la recherche à comprendre et apprendre les solutions contenues dans les écosystèmes pour préserver leur capacité de résilience.

    La science et la recherche doivent repousser leurs frontières disciplinaires, nationales et culturelles. L’heure est venue de prendre le parti de la vie et de l’Océan.

    L’Océan est mondial, notre envol doit l’être aussi .
    It is time to Take OFF, it is time to Take Ocean For Future.

    Patricia RICARD"

     Site de l'évènement 

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0