Mediaterre
   

Pollution du Pacifique Nord



  • Couvrant 161,8 Km2 de supercifie pour une profondeur moyenne de 4280 m, le Pacifique Nord enregistre un taux de pollution élevé et graduel. Cette composante de l'océan pacifique devient de manière alarmante le dépotoir des déchets produits par l'activité humaine et conduits par les courants marins.

    La découverte de cette accumulation des débris a été faite par le capitaine Charles Moore en 1997. Depuis lors, cette accumulation a progressé de manière exponentielle. Selon des recherches effectuées et dont les résultats ont été rendus public en mars 2018, l'amas des déchets dans le pacifique Nord est estimé à 87.000 tonnes de plastiques, 10 à 16 fois supérieur aux dernières estimations.

    En 2006, Greenpeace parlait de 750.000 à 1 million de déchets par Km2. D'après cette organisation, ces débris sont constitués à 60% de déchets plastiques qui flottent à la surface de l'océan et dont la période de dégradation varie entre 500 et 1000 ans. Le reste des déchets coule tout simplement au fond de l'océan à défaut d'être ingéré par les organismes marins. 

    Le taux ahurissant de débris plastiques qui se sont amassés dans le pacifique nord constitue une réelle ménace pour les espèces animales qui y vivent. Selon Greenpeace, environ 1 million d'oiseaux et 100.000 mammifères marins meurent chaque année  de l'ingestion de ces débris. 3 poissons sur 10 ingèrent du plastique d'après les scientifiques américains de l'institut Oceanographique scripps. Selon les exeplications données par Rebecca Asch, chercheuse à l'institut suscité: " dans cette zone la plupart des morceaux de plastiques sont très petits. Les déchets ont été dégradés par la lumière du soleil et les courants océaniques. Donc ça n'a rien à voir avec une bouteille ou un sac en plastique. Ce sont des touts petits morceaux de plastiques de la taille d'un confetti ( largeur inférieure à 5mm). En fait, ils ont la même taille que le plancton dont se nourrissent les poissons. c'est pour ça qu'ils mangent le plastique parce qu'ils le confondent au plancton".

    Des chiffres donnés en 2015 par les chercheurs de l'université de Georgie, indiquent que chaque année 8 millions de déchets sont déversés dans l'océan par les humains. En 2025, ce chiffre pourrait augmenter de 22%. La responsabilité de tous est par conséquent interpellée pour la protection des océans. 

    Sur le terrain, plusieurs actions telles le nettoyage des océans sont menées pour éliminer ces déchets mais elles présentent beaucoup de limites. 

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0