Mediaterre

Rapport du Sénat sur l'adaptation de la France aux dérèglements climatiques



  • Les Sénateurs Messieurs Ronan DANTEC et Jean-Yves ROUX ont rendu public un rapport d'information sur l'adaptation de la France aux dérèglements climatiques à l'horizon 2050: urgence déclarée (rapport n°511) suite à la démande de la Délégation à la prospection du Sénat. L'objectif de ce rapport d'information est d'adapter la société française afin de limiter les impacts du changement climatique et d'essayer de tirer profit à travers les opportunités  qu'il peut offrir. L'urgence climatique est bien présente, elle se manifeste notamment par la hausse des températures et les aléas climatiques auquel toutes la population et les activités économiques sont exposées, et aussi par l'érosion du littoral français.

    Le rapport met aussi en évidence les effets sanitaires d'un tel réchauffement tel que la propagation des maladies vectorielles, la raréfaction de la ressource en eaux de surface et souterraines et des effets économiques notamment sur le monde agricole qui est en première ligne. Il pointe également les freins liés aux mécanismes de gouvernance et de financement qui restent à lever pour permettre des avancées rapides dans la lutte contre le réchauffement climatique. Au total ce n'est pas moins de trente-six auditions qui ont été réalisées pour l'élaboration de ce rapport qui se veut le plus proche possible de la réalité et de l'urgence climatique.

    A la suite de ce rapport, la délégation sénatoriale à la prospective a émis dix-huit propositions afin d'adapter la France aux dérèglements climatiques et porter aux publics les enjeux de ces bouleversements. Elles sont axées sur les quatre principes suivants: inscrire l'adaptation au changement climatique dans le débat public pour renforcer la connaissance et la légitimité des enjeux, renforcer l'accompagnement par l'Etat des collectivités et des acteurs économiques en prolongeant les avancées du premier Plan national d'adaptation au changement climatique; accélérer la déclinaison des politiques d'adaptation dans les collectivités et filières économiques; accentuer l'effort sur les quatre chantiers les plus sensibles et complexes (territoires exposés, bâti et urbanisme, politiques de l'eau, transformation du secteur agricole).

    Au delà de l'état des lieux qui est réalisé, un message clair se dessine celui de la recherche d'un consensus et de construire une vision partagée pour que la société dans son ensemble puisse faire face à ce choc climatique et soit acteurs des politiques publiques. 

    [MOGED] 

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0