Mediaterre

L'Initiative Cacao et Forêts contribue à la plantation de quatre millions d'arbres en Côte d'Ivoire et au Ghana pour lutter contre la déforestation



  • L’Initiative Cacao et Forêts (ICF) a fait état de progrès majeurs pour mettre fin à la déforestation au Ghana et en Côte d'Ivoire, avec quatre millions d'arbres plantés et un million d'agriculteurs recevant une formation. Cette initiative figure parmi les jalons importants du projet qui a été lancé en 2017 entre les deux gouvernements des pays d'Afrique de l'Ouest et les grandes entreprises du secteur. Parmi les 36 signataires originaux de l'initiative figurent Mondel%u0113z International, Nestlé, Mars, Hershey, Lindt, Cemoi, Godiva, et Unilever.

    Le programme a également été signé par la World Cocoa Foundation, l'Institut de Développement Humain, la Sustainable Trade Initiative, et vise à créer des solutions axées sur les entreprises et leurs liens avec les problèmes environnementaux dans la région et la déforestation des forêts au Ghana et en Côte d'Ivoire, problèmes qui doivent être résolus impérativement pour assurer la viabilité du secteur dans ces pays.

    Par conséquent, en 2018-2019, les entreprises signataires de l’initiative et les gouvernements de Côte d'Ivoire et du Ghana ont commencé à mettre en œuvre des activités qui contribueront à respecter leur engagement conjoint pour mettre fin à la déforestation et à la dégradation des forêts liées à l’exploitation du cacao. Cela a inclus un accord historique qui a abouti à la cartographie d'un million d'exploitations dans le cadre du programme, améliorant ainsi la traçabilité au sein de la chaîne d'approvisionnement du cacao.

    Les efforts des gouvernements se sont concentrés sur la création de cadres politiques, juridiques et institutionnels susceptibles d’appuyer la mise en œuvre des programmes des signataires de l’initiative. Cela comprend la publication d’un nouveau code forestier en Côte d’Ivoire, le renforcement de la collaboration au niveau du paysage dans les zones prioritaires au Ghana et la prise de mesures pour promouvoir activement l’agroforesterie dans les deux pays. Les gouvernements ont également publié des cartes des limites des forêts et des cartes actualisées de l'occupation des sols pour aider les entreprises signataires à identifier les zones à risque de déforestation. Cette initiative a permis de nombreux progrès en matière de protection des forêts , mais aussi en matière d’éducation au développement durable par les formations financées par les entreprises.

    Source Illustration: Ly Le Minh, sur Unsplash, 14 Nomvembre 2019

    [MOGED]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0