Mediaterre

   

L'adoption par certaines agences des Nations Unies d'un plan pour la durabilité de l'océan et du littoral


Dans le cadre de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable qui aura lieu à Rio (Brésil) en juin 2012 (Rio+20), la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l'UNESCO, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l'Organisation maritime internationale (OMI) et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) ont adopté un document intitulé " Blueprint for Ocean and Coastal Sustainability " ou " Plan pour la durabilité de l'océan et du littoral ". Ce plan tend à souligner l'importance des océans dans la vie quotidienne pour la régulation du climat, la fourniture d'une nourriture hautement nutritive et la contribution aux économies et moyens de subsistances. Il précise par ailleurs que " Si les océans représentent 70% de la surface du globe, seul 1% bénéficie d'une protection ". Ce document,  " présenté lors de la Conférence générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture ",  nous fournit " toute une série de mesures concrètes en vue de : créer un marché mondial du carbone bleu (dioxyde de carbone stocké dans les océans) afin d'engendrer des gains économiques directs via la protection de l'habitat ; pallier les manques de gouvernance en haute mer, en renforçant la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer ; appuyer le développement d'économies vertes dans les petits Etats insulaires en développement ; promouvoir la recherche sur l'acidification des océans, sur la façon de s'y adapter et de la réduire ; augmenter la capacité institutionnelle en matière de suivi scientifique des océans et des zones côtières ; réformer et renforcer les organisations régionales de gestion des océans ; renforcer les cadres légaux en vue de répondre au problème des espèces invasives marines ; " verdir " l'économie des nutriments afin de réduire l'hypoxie des océans et d'encourager la sécurité alimentaire ; améliorer la coordination, la cohésion et l'efficacité du système des Nations Unies face aux questions concernant les océans ".


Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0